10 traitements naturels contre les acouphènes

acouphènes

Les acouphènes, bourdonnements et autres sifflements sont des affections auditives qui ont des origines diverses. En effet, il est particulièrement difficile de faire partir les acouphènes. Toutefois, il existe certaines méthodes permettant de les traiter. Le but de notre article est de présenter les différents traitements naturels contre les acouphènes. Alors, quels sont les 10 traitements naturels les plus efficaces contre les acouphènes ?

Écouter la musique et télécharger Diapason

Certaines personnes ont comme réflexe de se cacher dans le noir et dans un endroit silencieux, comme quand on a une migraine. Cette solution n’est pas adaptée, car elle incite à se concentrer sur les sifflements et les bruits handicapants. En effet, la musique peut avoir un meilleur résultat pour éviter de perdre son sang-froid à cause des bruits.

Mis à part la musique, les chants d’oiseaux, les bruits naturels et les bruits de vagues sont apaisants. Ils permettent de se concentrer sur autre chose que le cerveau. Par ailleurs, il y a aussi l’application Diapason qui offre des jeux sonores prévus spécialement pour les problèmes acoustiques. 

Afin de déterminer les besoins spécifiques de l’utilisateur, un audiogramme lui est soumis. Par la suite, ce sont les techniques de thérapie cognitive et comportementale qui agissent.

Voir un ostéopathe

Les médecins recommandent souvent à leurs patients atteints d’acouphènes de faire appel à un ostéopathe. Ce dernier à la capacité de déterminer la cause physique des bourdonnements. Pendant une tension cervicale par exemple, l’ostéopathe éliminera tous les points de blocage. Cette action peut avoir un effet positif sur les acouphènes.

À Lire Aussi  Quels sont les médicaments dangereux pour les reins ?

L’ostéopathe en cas d’anxiété et de stress agira sur tout le corps et aussi sur son équilibre dans son ensemble. Ceci permettra de réduire les effets de l’état de stress et d’anxiété.

Utiliser la médecine chinoise

La médecine chinoise regroupe une multitude de pratiques permettant de traiter plusieurs maux. Selon cette médecine, les acouphènes auraient pour origine une perturbation énergétique du foie et de la rate. De plus, elle serait aussi due à la faiblesse du niveau des reins. 

Ainsi, l’acupuncture et les différents exercices d’acupression ont des résultats positifs. On peut aussi essayer la technique du tambour céleste. Elle consiste à stimuler la partie auriculaire afin d’avoir une meilleure transmission sonore dans l’oreille interne. Pour réaliser ces exercices, il faut avoir les connaissances nécessaires.

Utiliser la sophrologie

La sophrologie offre différents exercices de visualisation positive et de respiration. Ces exercices permettent de réduire l’amplitude des acouphènes. En effet, grâce à la relaxation et une pratique consistant à mettre les bruits embarrassants de côté, le patient parvient à se détendre.

Prendre un traitement homéopathique

L’homéopathie permet de réduire l’amplitude des acouphènes. De plus, on peut associer cette pratique à d’autres techniques telles que la sophrologie, l’acupuncture, etc. Pour une meilleure efficacité, on recommande d’aller voir un spécialiste. Ce dernier pourra prescrire un traitement de fond adapté au patient.

Prendre beaucoup d’eau

On peut réduire les acouphènes en améliorant la circulation du sang. Dans ce cas, on recommande de boire assez d’eau. Ainsi, on irrigue l’aire cérébrale au maximum. Par contre, on déconseille fortement les boissons alcoolisées.

À Lire Aussi  Chorizo cuit : une Femme enceinte peut elle en manger ?

Faire appel à un dentiste holistique

Les acouphènes pourraient être issus d’un déséquilibre au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire. Ceci est dû parfois à un choc, au mouvement d’un bridge ou à l’apparition de couronnes dentaires. De plus, l’origine du mal peut aussi être due à un implant.

Afin de vérifier l’origine bucco-dentaire des acouphènes, il faut se rendre auprès d’un dentiste holistique. Ce dernier prend la totalité de la partie en charge.

Utiliser une tisane à base de ginkgo bilobé

En réalité, cette tisane circulatoire est composée de trois différentes plantes. Ces dernières permettent de baisser les bourdonnements d’oreilles en favorisant une meilleure oxygénation cérébrale. De plus, elles permettent aussi une meilleure microcirculation sanguine.

Les ingrédients nécessaires à la réalisation de la tisane sont :

  • 50 grammes de ginkgo bilobé ;
  • 30 grammes d’actée à grappes noires ;
  • 20 grammes de petite pervenche.

Il est primordial de respecter les différentes proportions données.

Préparation de la tisane

Faire le mélange des 3 ingrédients. Mettez-en deux cuillères à soupe dans de l’eau froide (environ ½ litre). Faire bouillir et garder à ébullition durant 5 minutes et couvrir afin de laisser le mélange infuser. Après avoir filtré la boisson, il faudra la prendre pendant la journée. Prolonger la consommation de la tisane durant 3 semaines. Ensuite, interrompre pendant une semaine avant de continuer pendant un mois.

Précautions

Il est déconseillé de prendre cette tisane si le patient a déjà eu un cancer hormono-dépendant. Cette tisane est aussi déconseillée en cas de prise de médicaments anticoagulants ou en cas de future opération chirurgicale.

À Lire Aussi  Crises d’angoisse : les 7 erreurs à éviter lorsqu’on en a

Par ailleurs, si le mal persiste, allez voir un médecin qui pourra recommander des spécialistes capables de déterminer l’origine du mal.

La bougie d’oreille

Les acouphènes peuvent avoir pour origine la présence au sein du conduit auditif d’un bouchon de cérumen. Pour y remédier, il existe un certain nombre de remèdes naturels. Au nombre de ceux-ci, nous avons la bougie d’oreille. 

Ce traitement naturel provient des tribus amérindiennes hopis. L’utilisation de ce traitement permet de retirer le surplus de cérumen. De plus, il permettrait de réduire l’amplitude des acouphènes en effectuant une dépression du conduit auditif.

L’alimentation

Comme c’est le cas pour certains maux, l’alimentation joue aussi un rôle important dans le traitement des acouphènes.

L’ail et le romarin

Ce sont des aliments ayant un impact sur la circulation du sang. La consommation quotidienne d’ail et de romarin peut atténuer des acouphènes causés par une tension artérielle supérieure à la normale.

Stimulation du foie

Selon certains principes, stimuler le foie permet de détoxifier celui-ci. Pour la stimulation du foie, on peut faire un traitement de radis noir, d’artichaut, de romarin ou de chardon Marie. De plus, certains compléments alimentaires proposent une combinaison de plusieurs aliments afin d’avoir un meilleur effet.

 Alimentation équilibrée

Une alimentation équilibrée riche en calcium et vitamines A et D favorisera la régénération cellulaire au niveau de l’oreille interne. Ceci permettra de renforcer les os de l’oreille. Par ailleurs, avec une supplémentation en magnésium, l’anxiété causant certains acouphènes sera réduite.

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations

test de colere

Comment ça marche, le test de colère ?

La colère figure parmi les émotions propres à l’homme et se manifeste par un courroux, une exaspération ou un mécontentement vis-à-vis d’une situation horripilante. Sa