Adénomyose et prise de poids : quel est le lien ?

Adénomyose

Le corps humain est totalement uni. Alors, en tant qu’un tout indissociable, son fonctionnement implique dans bien des cas un rapport d’imbrication ou d’entraide entre ses organes constitutifs. Il semble que cet état des choses où les organes sont interalliés entre eux, explique qu’un mal puisse justifier la présence d’un autre. C’est dans ce contexte que l’endométriose interne est spontanément, et peut-être indûment, associée à la prise de poids excessive chez une personne. Le présent article vous apporte quelques lumières sur le lien possible entre l’adénomyose et l’excès de poids chez un patient. 

L’adénomyose : qu’est-ce que c’est ?

Précisons avant tout propos que l’adénomyose peut être encore appelée endométriose interne. S’il s’agit d’une maladie, elle doit concerner uniquement la gente féminine car, le terme désigne une embrouille un peu fréquente qui intervient à l’intérieur de l’utérus. 

Le second nom de l’adénomyose explique mieux le mécanisme de surgissement d’une telle maladie. En effet, le cas concerne précisément les cellules de l’endomètre. Lorsque ces dernières, par accident, commencent par s’infiltrer au cœur de la paroi de l’utérus, on assiste à un résultat imparable : celui de l’épaississement du myomètre. 

C’est comme des racines d’arbres en train de s’infiltrer dans le sol. Ce dernier (le sol) prend plus d’espace pour pouvoir,à son tour, faire  de l’espace aux racines. 

Les différentes formes de l’adénomyose

Il existe plusieurs formes de l’adénomyose ou endométriose interne. Celles-ci peuvent être relatives à l’ampleur de la lésion du myomètre. Au nombre de ces différents formes, on peut citer :

  • l’adénomyose superficielle ou diffuse ;
  • l’endométriose profonde et 
  • enfin la forme focale. 
À Lire Aussi  Perdre du poids en quelques semaines de manière efficace

Dans toutes ces formes d’endométriose, l’intéressée est exposée à des douleurs qui s’accentuent avec l’arrivée de ses menstrues : c’est ce qu’on peut appeler dysménorrhée. Ces règles peuvent, en outre, prendre une durée plus longue que la normale : c’est la ménorragie. Des cas très rares, par contre, ne présentent aucun symptôme alors que la patiente est bel et bien atteinte d’adénomyose. 

Ces irrégularités s’observent le plus souvent chez les femmes qui ont conçu plusieurs fois. Il peut également en être le cas chez les femmes atteintes d’une hyperplasie (développement exagéré) de l’endomètre ou chez les femmes porteuses d’un  placenta informe. 

Prendre du poids 

Il ne s’agit pas littéralement de soulever un objet super pesant comme dans les salles de gymnastique. Il faut plutôt assimiler l’expression à une augmentation de la masse corporelle. Comme indice, le physique d’une personne ayant pris du poids devient extraordinairement joufflu. La personne prend de l’espace. Il y a même la possibilité qu’elle éprouve une sensation de lourdeur. 

Cet état du corps qui présente de l’embonpoint peut tromper en faisant croire  qu’on est en face d’un bien-être où l’alimentation et le sommeil traduisent faussement une vie réussie. Mais cette augmentation de poids qui advient soudain peut aussi être l’expression d’une maladie. L’adénomyose par exemple est une maladie à laquelle on associe très vite la prise de poids. 

La question à se poser est de savoir si ce rapprochement entre l’adénomyose et la prise de poids est justifié.

Adénomyose et prise de poids : y a-t-il un rapport ? 

Nous l’avons dit, l’endométriose interne fait prendre de la propension à l’utérus. Cela suffit-il pour justifier une prise de poids étrangère chez une porteuse de cette maladie ?

À Lire Aussi  Courir 3 fois par semaine : les résultats qu'on peut espérer

Un rapport possible 

Généralement, la prise de poids ne compte pas pour un symptôme typique et systématique de l’endométriose interne chez les femmes. Cependant, des cas ont tendances à conforter voire à confirmer cette suspicion. De fait, une augmentation de poids peut résulter d’une éventuelle profusion d’ œstrogènes chez cette dernière. 

Et puisque l’adénomyose fait produire davantage d’hormones qui se répandent dans les tissus de l’utérus, il n’est pas très coupable de penser à l’existence d’un lien de causalité entre la maladie et la prise de poids. Dans ce rapport de causalité, la maladie serait la cause de l’obésité, et l’obésité serait une conséquence de la maladie. 

Des possibilités de lien non concluantes

Une seule hypothèse ne semble pas suffisante pour faire porter le chapeau de la prise de poids à l’adénomyose. L’exploration d’autres idées peuvent servir de balise dans notre marche vers la découverte de la possibilité d’un rapport entre endométriose interne et prise de poids.

D’après les experts, plusieurs autres facteurs peuvent être à l’origine d’une étrange augmentation de poids chez une femme. En présence d’un cas de fibrome par exemple, l’organisme est susceptible de prendre du poids. Une prise de poids peut aussi relever d’une alimentation qui n’est pas l’une des meilleures. 

Autrement dit, un régime mal composé, régime dans lequel les protéines dominent la plupart du temps, est un régime qui invite inéluctablement une augmentation de poids. Nous n’osons pas citer ici la boulimie comme un motif solide de cette obésité. 

Par ailleurs, une troisième cause tout aussi importante peut être évoquée. Ce facteur à la base de la prise poids concerne les méthodes artificielles de contraception auxquelles certaines femmes font recours pour réguler les naissances. 

À Lire Aussi  Perdre du poids en quelques semaines de manière efficace

En tout cas, la vérité est telle que la présence des pilules de contraception dans le corps fait excéder le taux des hormones liées à la reproduction dans l’organisme. Par conséquent, l’hormone de la croissance continue à faire croître le corps, mais horizontalement. 

Que conclure ?

La question du lien entre l’adénomyose et la prise de poids chez les femmes reste ambivalente. Le lien est possible, mais il n’est pas systématique.  D’un côté, on soupçonne un rapport effectif entre les deux anomalies en ce sens où l’adénomyose se traduit par une expansion de la taille de l’utérus quand ce dernier est envahi par les cellules de l’endomètre. C’est d’ailleurs ce qui fait grossir le corps. 

De l‘autre côté, l’existence d’autres causes d’augmentation de poids donne moins de consistance à l’hypothèse précédente. Car, une prise de poids, comme on peut le voir, peut également résulter d’une mauvaise alimentation, de la présence de pilules contraceptives dans le corps ou des fibromes.

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations

Comment soigner un mal de dents ?

Lorsqu’un mal de dents survient, il devient difficile pour toutes personnes d’arriver à mettre ses idées sur autre chose. Heureusement, il existe de nombreuses façons

dépression

Comment soigner une dépression ?

La dépression représente l’une des pathologies (maladies) très graves qui ne soigne pas tout seule et qui peut s’empirer si rien n’est fait. Toutes les