Aiguille péridurale : taille, Effet secondaire et plus

Aiguille péridurale : taille, Effet secondaire et plus

Les contractions qui annoncent l’imminence de l’accouchement chez une femme enceinte sont très douloureuses. La douleur de l’accouchement est une des plus intenses. Pour porter assistance à ces dernières en les soulageant, elles peuvent avoir recours à l’anesthésie péridurale. C’est une anesthésie locorégionale qui permet l’injection de produit analgésique dans l’espace péridural à travers un cathéter. La pose de ce cathéter nécessite l’utilisation d’une aiguille dite péridurale. Cet article vous fait découvrir cet outil médical. 

L’aiguille péridurale : qu’est-ce que c’est ? 

Les aiguilles péridurales sont des outils à usage unique permettant d’atteindre l’espace péridural pour y pratiquer l’anesthésie. Cet espace est situé dans le canal vertébral au niveau du dos de la patiente. Puisque les femmes n’ont pas la même morphologie ni les mêmes masses adipeuses, ces aiguilles existent en plusieurs longueurs. Ainsi, quelle que soit la panicule adipeuse, l’aiguille peut atteindre la zone péridurale. 

Il s’agit d’une aiguille creuse le plus souvent en acier inoxydable. Elle est marquée à chaque centimètre au noir ou en argent permettant d’évaluer le niveau de pénétration épidermique. L’attente de la zone péridurale est ressentie par une perte de résistance lors de l’introduction de l’aiguille, c’est-à-dire une variation de pression. Plusieurs modèles d’aiguilles péridurales sont disponibles, mais la plus populaire et la plus utilisée reste l’aiguille de Tuohy. 

L’aiguille de Tuohy est conçue en acier inoxydable siliconé. Elle est stérile, à usage unique et mesure entre 8 et 15 cm. Elle présente une extrémité en biseau et légèrement courbée. Son tube est aussi gradué au centimètre près. Son embase transparente permet de remarquer un éventuel reflux de sang ou de liquide cérébro-spinal. L’aiguille de Tuohy possède des ailettes amovibles facilitant son retrait. 

Par ailleurs, les aiguilles péridurales présentent une pointe qui rend facile la direction du cathéter. Elles sont munies d’un stylet qui persiste dans l’aiguille après pénétration dans le corps. Ce stylet empêche le blocage de l’aiguille par un éventuel bouchon cutané. 

Taille de l’aiguille péridurale

Totalement différentes des aiguilles utilisées pour les prélèvements ou pour la pose de cathéter lors des perfusions, les aiguilles péridurales sont plus longues et plus larges. Elles sont destinées à l’anesthésie péridurale et pour cela, elles doivent traverser l’espace intervertébral jusqu’à l’espace péridural. Leur grand diamètre permet le passage du cathéter et un bon débit lors de l’injection du produit anesthésiant. 

Le Gauge est l’unité de mesure dans laquelle est exprimée la taille de l’aiguille péridurale. Il existe des aiguilles de différentes gauges pour un usage tant chez les enfants que chez les adultes. L’aiguille péridurale la plus utilisée en gynécologie est de 18 Gauge noté G 18 avec un diamètre de 1,3 mm. Sur l’embase de l’aiguille de Tuohy figure le code couleur normalisé qui précise la taille de l’aiguille. Ainsi, la couleur rouge correspond à 17G, la rose à 18 G, le jaune à 20 G et le vert à 21 G. 

L’aiguille destinée à l’anesthésie péridurale n’est pas introduite dans le corps à l’aveugle. Elle possède un marquage centimétrique qui rend compte de sa profondeur dans les couches de l’épiderme. Bien que la longueur soit de 11 voire 15 cm parfois, il est impossible à la tige de l’aiguille de se casser. Elle possède une forme légèrement incurvée qui lui permet de résister aux tensions musculaires et de traverser sans grande difficulté les tissus. 

Dans quelles circonstances utilise-t-on l’aiguille péridurale ?

La principale utilisation de cette aiguille est la pose d’un cathéter en vue d’une anesthésie péridurale. Cette dernière est la technique la plus utilisée chez les femmes enceintes notamment lors de l’accouchement par voie basse. 

L’anesthésie péridurale est réalisée par un médecin anesthésiste parfois assisté d’une sage-femme. Son but est de rendre insensible la zone du bas du corps. Elle atténue la douleur lors des contractions utérines lors de l’accouchement en rendant insensibles les nerfs de l’utérus, du plancher pelvien et du périnée insensible à la douleur. Toutefois, cette anesthésie n’est pas paralysante. 

Le soulagement voire la suppression de la douleur des contractions utérines et durant tout l’accouchement facilite la mise au monde de nouvelles âmes humaines. La future maman n’a plus mal, elle est détendue et assiste à la venue au monde de son enfant. La péridurale est souvent réalisée lors d’un accouchement par voie basse. Mais, elle peut être posée lors d’un accouchement par césarienne. 

Pour la réalisation de l’anesthésie péridurale, la patiente doit être en position assise ou couchée sur le côté. Une fois en place, la patiente doit faire le dos rond et respirer profondément. Le médecin anesthésiste va ensuite désinfecter la région lombaire du dos afin d’y introduire l’aiguille. L’aiguille est placée entre la 3e et la 4e vertèbre lombaires puis poussée jusqu’à atteindre l’espace péridural. L’anesthésiste introduit le cathéter et retire l’aiguille. 

L’aiguille péridurale est-elle douloureuse ?

Le but principal de l’anesthésie péridurale est de soulager la douleur lors de l’accouchement. La mise en place de cette anesthésie locorégionale nécessite l’utilisation d’une aiguille péridurale. Cette dernière suscite une peur chez certaines femmes. Ce sentiment est totalement normal en raison de la longueur et du calibre impressionnants de l’aiguille. Il est évident que toute piqûre provoque une douleur. De la même façon, l’introduction de l’aiguille péridurale est douloureuse au même degré qu’une simple piqûre. Pour éviter une exacerbation de la douleur, vous devez rester immobile lorsque l’anesthésiste enfonce l’aiguille dans votre corps.

Le moment où vous ressentez l’étirement, c’est lors de la traversée de l’aiguille péridurale dans l’espace intervertébral entre les deux vertèbres lombaires. La perception de cet étirement varie d’une femme à l’autre. Certaines le ressentent sous forme d’une brève décharge électrique dans les jambes ou le dos. D’autres ne ressentent rien. Après l’aiguille, le cathéter en plastique doit entrer. Mise à part une simple sensation d’inconfort, cette étape est indolore. 

Les effets indésirables de la péridurale

Des maux de tête peuvent apparaître après l’accouchement. Cet effet indésirable est plus intense lorsque l’aiguille péridurale pénètre par erreur dans l’espace cérébro-spinal, espace situé en arrière de la zone péridurale. Pour soulager au mieux les maux de tête, les médecins peuvent administrer du paracétamol. Devant la persistance de la symptomatologie, le blond patch, un traitement spécifique peut s’avérer nécessaire. En effet, il faut prélever un petit échantillon de sang. Ce dernier sera ensuite injecté dans l’espace transpercé pour colmater la brèche. Le caillot formé par le sang ferme la brèche et fait disparaître les maux de tête. 

Il est aussi fréquent de rencontrer des femmes qui se plaignent de lombalgies (maux de dos). Ce problème peut bien être dû à la péridurale ou être une conséquence du port de la grossesse durant 9 mois. Le mal de dos est sans d’ange et disparaît en quelques jours. 

Les contre-indications à l’aiguille péridurale

La recherche et la détection systématiques des contre-indications à la pose d’une péridurale se font à la consultation du 8e mois où la patiente doit voir un anesthésiste. Le médecin réalise un examen clinique complet en incitant sur les antécédents familiaux, les traitements médicaux subis et en cours, les éventuelles allergies. Les situations qui proscrivent le recours à la péridurale sont : les troubles de la coagulation et les troubles neurologiques. Certains éléments peuvent susciter une autre alternative à la péridurale. Il s’agit d’une scoliose sévère, un tatouage à l’endroit de piqûre.

Au moment de l’introduction de l’aiguille, des contre-indications non découvertes pendant l’entretien peuvent apparaître. Devant une fièvre, une dermatose du bas du dos, une hypertension intracrânienne, la nécessité d’une césarienne d’urgence, il est inutile de faire recours à la péridurale.

À quelle étape de l’accouchement la péridurale peut-elle être posée ?

L’aiguille de péridurale est utilisée pour poser le cathéter au cours du travail d’accompagnement plus précisément lorsque le col de l’utérus est dilaté de 2 à 3 centimètres. Toutefois, la péridurale n’est posée qu’à la demande de la future maman. Elle peut juger les contractions supportables pour elle. 

À tout moment pendant le travail, l’anesthésiste peut réaliser la péridurale si la future en formule la demande. Il est important de souligner que cette anesthésie locorégionale est impossible à dilatation complète du col, c’est-à-dire près de 10 cm. À ce moment, la sortie du bébé est imminente. Aussi, le produit n’aura-t-il plus le temps d’agir avant la phase d’expulsion ce qui pourrait retarder l’accouchement. Mais, il est possible de bénéficier d’alternatives pour mieux supporter la douleur. 

Par ailleurs, le recours à la péridurale n’est pas systématique pendant le travail d’accompagnement même si vous en avez expressément fait la demande durant la consultation chez l’anesthésiste. La femme n’en bénéficiera que si elle en ressent le besoin et le demande. Cela suppose que vous pouvez changer d’avis au cours de l’accouchement et renoncer à accoucher sous anesthésie péridurale. 

L’aiguille de la péridurale diffère des aiguilles ordinaires par sa longueur et son diamètre qui sont plus grands. Elle est insérée dans la région lombaire entre la 3e et la 4e vertèbre lombaire et permet la mise en place d’un cathéter. Par ce cathéter, l’anesthésiste fait passer le produit destiné à soulager les douleurs des contractions utérines. Il existe des contre-indications à la réalisation de la péridurale qui est un geste médical posé par le médecin anesthésiste.

À Lire Aussi  Arsenic : poisson ? Danger, risque de cancer ?

Partager :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations

Keto Coffe Avis et Prix

Keto Coffe Avis et Prix

Perdre quelques kilos est un souci majeur pour une multitude de personnes, surtout lorsqu’elles se trouvent en surpoids ou en situation d’obésité. Pour remédier à