Comment guérir d’une infection urinaire sans utiliser d’antibiotique ?

guérir d’une infection urinaire sans utiliser d’antibiotique

Sur 15 humains, au moins 13 têtes, dont neuf femmes ont souffert une fois de l’infection urinaire. En effet, cette dernière reste une altération qui touche effectivement les femmes en particulier, puisque leurs anus et leurs voies génitales sont à proximité de leurs urètres. Or, c’est ce dernier qui est censé libérer la vessie qui reçoit des fois les bactéries victimes de cette infection.

En conséquence, les concernées en souffrent et sont apparemment tenues de prendre des antibiotiques avant d’en guérir, quand bien même ces derniers ne sont pas toujours efficaces, même s’ils sont parfois payés sans ordonnance. Dans l’un ou l’autre des cas et peu importe votre sexe, voici quatre remèdes naturels qui vous permettront de vous en remettre.

L’eau

Bien plus qu’un antibiotique sans ordonnance, l’eau est un remède naturel très efficace contre toute infection urinaire aussi bien chez l’homme que chez la femme. En effet, nul n’ignore que l’hydratation permet à l’organisme de fonctionner normalement. C’est d’ailleurs cela la raison pour laquelle un humain qui souffre d’une infection urinaire doit boire au moins 2 litres d’eau par jour.

Cela faisant, cette ressource naturelle va affaiblir les germes qui se sont logés dans sa vessie et leur évacuation s’effectuera plus vite.

Par ailleurs, pour vous assurer d’avoir en permanence de l’eau à portée, vous pouvez désormais prendre pour habitude d’avoir toujours sur vous une gourde d’une capacité minimale de 2 l. Dans ces conditions, vous n’aurez pas de la peine à vouloir connaître le volume d’eau que vous aviez vraiment consommé au cours d’une journée.

À Lire Aussi  Que faire si on a mal aux dents ?

Le D-Mannose

Le D-Mannose est une substance que les personnes averties présentent souvent comme une bonne alternative à la thérapie antibiotique. En effet, il constitue un sucre que l’on retrouve naturellement dans des fruits, à savoir les oranges, les pommes, les pêches, les myrtilles, etc., et son rôle est de recouvrer les cellules du tractus urinaire.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est recommandé de le consommer autant que possible afin de bénéficier de sa contribution dans la lutte contre une infection urinaire.

Le thym

Au même titre que toutes les autres qui se forment telles, les tisanes faites avec du thym constituent de bons remèdes contre les infections urinaires. En ce sens, cette plante possède des fonctions antibactériennes et antivirales qui sont très poussées.

Cela dit, la recette à effectuer pour bénéficier de ses effets va consister à infuser plusieurs thyms selon votre convenance (mais 30 g au moins) pendant ¼ de minutes. Et qui parle d’infusion fait généralement allusion à celle qui se concocte avec de l’eau bouillante. C’est donc de cela qu’il s’agit également dans ce cas.

Le bicarbonate de soude

S’il est vrai qu’il a un goût a priori désagréable, cela ne veut pas pour autant signifier que le bicarbonate ne possède pas des effets bien plus qu’agréables. En effet, c’est un produit qui participe en grande partie à la prévention de toute infection urinaire et pour vous en procurer, vous pouvez vous rapprocher de la pharmacie la plus proche de chez vous.

Et quant à son utilisation, consommez-le à jeun en ajoutant deux cuillères dans un verre d’eau. Cela faisant, les bactéries ne pourront plus se proliférer et vous serez guéris en quelques jours d’expérimentation.

À Lire Aussi  Traitements naturels contre les panaris

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations

test de colere

Comment ça marche, le test de colère ?

La colère figure parmi les émotions propres à l’homme et se manifeste par un courroux, une exaspération ou un mécontentement vis-à-vis d’une situation horripilante. Sa