Application iPhone et Android d’alimentation grossesse : quels sont les aliments autorisés et interdits pendant la grossesse ?

La grossesse est une étape du cycle de vie particulièrement délicate. Il est essentiel pour la bonne santé du bébé à venir que la mère prenne toutes les précautions possibles, y compris celles liées à son alimentation. Étant donné que le fœtus se nourrit à travers la mère, celle-ci doit connaître les aliments à consommer et à éviter.

Application d’alimentation grossesse : les produits recommandés

Afin d’avoir un aperçu global de tous les aliments qui pourront vous apporter du bien, à vous et à votre bébé, vous pouvez télécharger alimentation grossesse. Cette application préconise un certain nombre d’aliments.

Carottes et légumes

Il est important pour une femme enceinte de consommer de la carotte pour éviter les risques de fausses couches et ceux d’infection du fœtus. De plus, les carottes aident à la production du lait et à l’amélioration de sa qualité.

Quant aux légumes, ils constituent une importante source d’énergie pour la mère comme pour l’enfant. Ainsi, les légumes verts tels que les lentilles, les fèves et les haricots sont des incontournables pour couvrir les besoins nutritionnels du duo mère-bébé.

Produits laitiers

Les produits laitiers sont connus pour aider à la consolidation des os et des dents. Ils contiennent du calcium qui est un acteur clé des systèmes circulatoires, nerveux et musculaires. La future maman peut donc prendre du yaourt, lorsqu’il est pasteurisé, du lait stérilisé et de la crème.

À Lire Aussi  5 traitements naturels contre l’ostéoporose

Les produits alimentaires à risque pour une grossesse

Au-delà de toute imagination, il existe bel et bien des aliments qui sont nocifs pour votre fœtus. Il y en a même parmi les fruits.

Ananas et papaye

Les ananas et les papayes sont des aliments pouvant causer des fausses couches pour une femme enceinte. L’ananas au sirop est aussi à éviter pour pallier les risques liés à la glycémie. La papaye, quant à elle, crue ou semi-mur, contient du latex susceptible de provoquer des contractions utérines.

Fruits de mer crus

Les mollusques bivalves et le tomalli doivent être mis à l’écart à cause de leur toxicité. De plus, les risques liés à la contamination de bactéries porteuses de la listériose sont d’autant plus forts avec les fruits de mer crus ou à moitié cuits. Ils sont donc à éviter absolument.

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations