Bouffées de chaleur : Les traitements naturels

L’acupuncture

Très intenses et soudaines, les bouffées de chaleur constituent l’un des  désagréments les plus importants liés au passage à la ménopause. En effet, lorsqu’elles deviennent récurrentes, les bouffées de chaleur pourraient se révéler très insupportables, surtout durant l’été. Pour limiter leur intensité et réduire leur fréquence, plusieurs traitements naturels sont disponibles. Quels sont les traitements naturels contre les bouffées de chaleur ?

Traitement à base de plantes pour traiter les bouffées de chaleur

Sous forme d’infusions, de tisanes, de complément alimentaire ou d’huile essentielle, certaines plantes ont la réputation de soulager les bouffées de chaleur. Il est alors important de connaître ces différentes plantes afin de pouvoir s’en servir si l’occasion se présente.

La sauge sclarée

Il s’agit d’une plante très préconisée. En effet, cette plante améliore considérablement le confort féminin. Cette plante herbacée retrouvée le plus souvent en Asie et au sud de l’Europe produit des phytoœstrogènes végétaux. Ces dernières miment l’action de l’hormone à l’intérieur du corps.

Pour contrer de manière efficace l’action de la ménopause, il est possible d’utiliser la sauge sclarée comme complément alimentaire. Toutefois, il faut faire très attention à ne pas confondre cette dernière avec la plante neurotoxique, la sauge officinale.

La mélisse et l’aubépine

Recommandée pour calmer l’esprit et réduire la tension nerveuse, l’aubépine et la mélisse ont aussi d’autres fonctions. En effet, ce sont des alliés de poids dans le combat contre les désagréments liés à l’arrivée de la ménopause.

À Lire Aussi  Comment soigner l'eczéma ? Nos conseils

Mis à part leur effet favorable au traitement des bouffées de chaleur, l’aubépine et la mélisse permettent aussi d’avoir un sommeil réparateur. Notons que les insomnies et les suées nocturnes sont très liées aux bouffées de chaleur.

L’actée à grappes noires

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) considère l’action de cette plante comme cliniquement justifiée pour traiter les bouffées de chaleur. De plus, elle permet aussi de traiter l’irritabilité et les troubles du sommeil.

L’actée à grappe noire agit sur l’hypophyse avec une action régulatrice centrale. Ainsi, par rapport à certaines plantes œstrogéniques telles que la sauge, le soja, elle a peu de contre-indications. On retrouve l’extrait sec standardisé en gélules ou en comprimés.

La méthode d’utilisation est simple :

  • Il faudra atteindre environ 40 voire 80 mg par jour, représentant 1 à 2 comprimés. À prendre 2 fois par jour ;
  • Prendre le traitement durant au moins 3 semaines afin de mieux évaluer l’efficacité et suivre une cure d’au moins 3 mois ;
  • Il faut éviter par précaution d’en donner à quelqu’un ayant déjà souffert de cancer hormonodépendant depuis 5 ans minimum.

Pour plus de précision, il faut envisager prendre l’avis d’un médecin.

Le gattilier

Le poivre sauvage ou gattilier est un buisson mesurant entre 1 et 2 mètres. Les vertus de ce buisson sont connues depuis l’Antiquité. En effet, le gattilier permet la stimulation et le rééquilibrage du système hormonal de la femme. Ce qui justifie son utilisation par les femmes avec des règles douloureuses et les femmes en ménopause.

Par ailleurs, le gattilier agit aussi sur la prise de poids et les bouffées de chaleur. Notons aussi que les effets de cette plante ne s’observent pas immédiatement. En effet, les effets se remarquent généralement après trois mois d’utilisation régulière. Le gattilier est disponible en comprimés, en gélules ou capsules. Il peut être consommé aussi sous forme de tisane. Il est aussi possible d’associer le gattilier à des plantes telles que la sauge officinale ou le houblon.

À Lire Aussi  Liste : des médecins de garde à Grenoble

Traiter les bouffées de chaleur en ayant une meilleure hygiène de vie

La pratique régulière d’une activité physique et avoir un régime alimentaire peut agir de façon spectaculaire sur les bouffées de chaleur.

Rester actif pour lutter contre les bouffées de chaleur

En cas de bouffées de chaleur, pratiquer du sport peut ressembler à une piètre idée. Toutefois, la pratique d’une activité sportive de façon régulière et très efficace pour contrer l’arrivée des suées nocturnes et diurnes. Le sport favorise la régulation des fluctuations hormonales. 

De plus, il participe aussi à la réduction du surpoids et du stress. Ces derniers sont des facteurs aggravants des bouffées de chaleur. Une étude américaine réalisée en 2012 à prouver l’efficacité de la pratique d’une activité physique pour lutter contre les bouffées de chaleur. 

Étant donné l’importance de la régularité dans la réussite, il est recommandé de faire une activité sportive qui passionne. Faire ainsi trois séances par semaine à raison de 30 minutes par séance.

Quelle alimentation adopter pour contrer les bouffées de chaleur ?

Malgré l’efficacité de l’activité physique dans le traitement des bouffées de chaleur, l’alimentation aussi se révèle très efficace. De ce fait, avoir une alimentation faible en graisse et avec beaucoup de soja peut soulager de façon efficace un certain nombre de maux liés à la ménopause.

Renfermant beaucoup d’isoflavones, le soja agit sur l’organisme comme les œstrogènes. En marge de la sauge sclarée, l’efficacité des phytoœstrogènes que renferme le soja dans l’apaisement des bouffées de chaleur a été démontrée.

Utiliser les médecines alternatives pour calmer les bouffées de chaleur

Venant en complément d’une cure de plantes et une hygiène de vie saine, les médecines douces ont aussi leur avantage. En effet, elles participent à l’atteinte d’un confort meilleur pendant la ménopause.

À Lire Aussi  Quels sont les meilleurs masques ffp2 + prix ?

L’acupuncture 

Si l’utilisation des hormones n’est pas possible, avoir recours à l’acupuncture est une meilleure alternative. En effet, cette médecine alternative est très efficace dans le traitement de bouffées de chaleur. Liées intimement au stress et causant elles-mêmes de l’anxiété, les bouffées de chaleur représentent un vrai cercle vicieux. 

Toutefois, elles peuvent être calmées grâce à des séances d’acupuncture. L’acupuncture est une technique issue de la médecine traditionnelle chinoise. Elle favorise la régulation du thermostat interne de l’organisme. Ceci permet de retrouver une routine quotidienne sereine.

L’homéopathie pour contrer les bouffées de chaleur

En matière de médecine alternative, il existe beaucoup de solutions homéopathiques qui répondent aux besoins. Ainsi :

  • Pour les bouffées de chaleur sans excès de transpiration, utiliser l’Amylium Nitrosum serait très avantageux ;
  • Pour ceux sujets aux bouffées de chaleur suivies de palpitations, la meilleure alternative est le Lachesis ;
  • Par ailleurs, en cas de bouffées de chaleur très violentes suivies de rougeurs et de fortes suées, le Glonoinum permet de soulager les symptômes ;

En cas de doute, prendre conseil chez un médecin homéopathe ou chez un pharmacien est recommandé pour trouver la meilleure posologie. 

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations

Comment soigner un mal de dents ?

Lorsqu’un mal de dents survient, il devient difficile pour toutes personnes d’arriver à mettre ses idées sur autre chose. Heureusement, il existe de nombreuses façons

dépression

Comment soigner une dépression ?

La dépression représente l’une des pathologies (maladies) très graves qui ne soigne pas tout seule et qui peut s’empirer si rien n’est fait. Toutes les