Comment savoir si on est enceinte en touchant son ventre ?

Comment savoir si on est enceinte en touchant son ventre ?

L’attente d’un enfant paraît plus longue, surtout lorsque vous l’espériez depuis un long moment. Ainsi, il n’est pas rare de surprendre des femmes qui sont attentives au moindre signe de changement au niveau de leur physique. Mais, les traces apparaissent très tôt ou tardivement d’une femme à une autre. Toucher uniquement votre ventre peut-il permettre de savoir que vous êtes enceinte ? C’est l’une des questions à laquelle nous allons essayer de répondre dans le présent article.

Y-a-t-il des possibilités de savoir qu’on est enceinte en touchant le ventre ?

Porter la vie n’est pas une mince affaire. En effet, les premiers symptômes pour apercevoir qu’une femme est enceinte diffèrent d’une mère à une autre, car elles ne réagissent pas toutes de la même façon, après l’implantation de l’œuf. Vous vous direz peut-être qu’il suffit juste de regarder la taille de son ventre pour s’en apercevoir. Mais, hélas ! La taille du ventre de la mère en gestation n’est visible qu’à partir de 6 semaines.

C’est à cet âge que vous pouvez sentir votre bébé bouger même si ce sont des mouvements qui ne sont pas très remarquables. Mais, la bonne nouvelle est que plus la grossesse prend de l’âge, plus le ballonnement est remarquable et plus vous sentez votre enfant bouger.

Par contre, les nausées, la fatigue, l’absence des règles aux alentours de la date attendue, les seins sensibles, des changements brutaux d’humeurs, les vomissements sont des signaux d’alertes très visibles pour la femme et pour son entourage proche.

En début de grossesse regarder ou toucher le ventre d’une femme en gestation n’est pas forcément un moyen pour savoir qu’elle porte un enfant.  En dehors des signes énumérés plus haut qui peuvent aider quelques jours après la fécondation, un test acheté à la pharmacie ou un test sanguin dans un hôpital, sont en mesure de vous informer de la venue d’un prochain bébé.

Cependant, certains signes dans la zone ventrale servent à identifier une grossesse en cours.

Les ballonnements

En effet, le ventre ballonné est l’un des premiers signes d’une grossesse. La majorité des modifications physiques chez la femme en état sont dues à l’augmentation des hormones comme les progestérones et les œstrogènes dans l’organisme. Le taux de ces hormones varie en fait durant une grossesse.

Ces ballonnements sont concrètement dus à l’augmentation de la progestérone qui provoque le ralentissement de la digestion. Et la conséquence est que le corps met du temps à absorber les nutriments, qui seront ensuite envoyés au fœtus. Le but de ce transfert étant de lui permettre de se développer correctement dans le cocon de sa maman. Ainsi, en touchant votre ventre vous pouvez vous en rendre compte.

Si vous êtes primipare c’est-à-dire à la première grossesse, vous pouvez ne pas percevoir les premiers signes immédiatement. Mais après un enfant, vous aurez plus de facilité à repérer ces signaux.

Cependant, pour éviter de devoir subir ces sensations gênantes, évitez de consommer des aliments comme le haricot, le chou ou les frites. Ensuite, mangez et buvez lentement pour retrouver une sensation agréable.

La constipation

La constipation est aussi un signe qui permet de détecter une grossesse. Cette sensation, quand vous n’espérez pas un enfant est gênante et vous cherchez mille et un remède pour vous débarrasser de cette impression d’avoir l’estomac rempli.

Mais dans le cas contraire, lorsque vous êtes dans l’attente d’une grossesse, et que vous êtes constipé c’est peut être un bon signe. La constipation tout comme le ballonnement est dû à l’augmentation de la progestérone. Plus le taux de cette hormone augmente, plus le ventre prend de volume. Cette hormone rend les tissus musculaires lisses.

Pour dire au revoir à la constipation, consommez des aliments riches en fibres, beaucoup de fruits et buvez beaucoup d’eau. La prise du jus de raisin blanc peut aussi vous satisfaire. Si ces signes perdurent et que le mal-être se poursuit, malgré que vous ayez contrôlé votre alimentation, contactez votre gynécologue ou la sage-femme.

Vu que l’organisme est très différent d’une personne à une autre, certaines peuvent ressentir ces indices déjà à quelques jours de grossesse, une semaine par exemple quand d’autres vont s’en rendre comptent qu’à 4 semaines. 

Restez concentrée sur tous les potentiels indicateurs pour savoir si vous êtes enceinte, afin de profiter de chaque minute que ce petit être grandit en votre sein.

Autre signes pour savoir si on est enceinte

En dehors des ballonnements et des constipations qui sont des signes d’alerte d’une grossesse, il existe plusieurs autres qui ne trompent pas.

Les seins douloureux

Les seins sensibles en début de grossesse sont fréquents chez les femmes. Bien que la sensibilité mammaire soit présente durant la période menstruelle, ce signe risque de vous tromper. En fait, ces douleurs sont dues à l’augmentation de la progestérone et de l’œstrogène.

Mais pour faire la différence entre la sensibilité des seins, des règles et celle de la grossesse, il faut faire attention à sa durée. La sensibilité diminue quand les jours de règles évoluent, tandis que cette même sensibilité devient accrue quand la grossesse prend de l’âge.

Mictions fréquentes

Le fait d’uriner fréquemment en début de grossesse est un signe qui ne trompe pas. Sachez donc que si vous tombez enceinte précisément dès que l’ovule s’implante vous pouvez uriner chaque cinq minutes. Les mictions fréquentes sont dues à la production accrue de l’hormone HCG. Pour preuve le taux de cette hormone est très élevé chez toutes les femmes enceintes. En plus de ces deux signes, plusieurs autres peuvent vous permettre de savoir si vous êtes enceinte ou pas.

En bref, il est possible de savoir que vous êtes enceinte si vous avez une constipation et des ballonnements dus à l’augmentation de la progestérone et de l’estrogène. Néanmoins, restez concentrée pour identifier les autres signes afin d’être sûr avant d’annoncer la bonne nouvelle. Tâchez également d’avoir une bonne alimentation durant votre grossesse et faites-vous suivre par un spécialiste pour avoir un suivi durant ces 9 mois où un petit être grandit grâce à vous.

 

À Lire Aussi  Julep gommeux Avis - Posologie - Composition

Partager :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations