Épine calcanéenne : Les traitements naturels 

L’un des maux de pieds les plus courants est l’épine calcanéenne. En effet, il arrive parfois de ressentir des douleurs au niveau du talon les matins aux réveils. Ces douleurs s’étendent en fonction des cas jusqu’au bas de la jambe provoquant des immobilités partielles. 

D’autres fois, elles provoquent des gonflements du talon. Ce sont les premiers symptômes d’une épine calcanéenne. Que signifie l’épine calcanéenne ? Quelles sont ses principales causes ? Quels sont les traitements naturels pour soulager ce mal ? Cet article apporte des réponses précises à chacune de ces interrogations.

Qu’est-ce que l’épine calcanéenne ?

L’épine calcanéenne est une sorte de croissance osseuse comparable à une épine qui se développe autour de l’os du talon. Elle s’accompagne de grandes douleurs. Elle survient généralement à la suite d’une irritation de la membrane tendineuse au niveau de la plante des pieds (fascia plantaire). Ce n’est pas pour rien qu’elle est surnommée la fasciste plantaire. 

Cette croissance osseuse est favorisée par le surmenage du tendon d’Achille qui apparaît sur le haut du calcanéum. Cette sollicitation, après un moment donné tire sur le périoste et occasionne des calcifications osseuses. C’est ce qu’on appelle une épine calcanéenne. Elle n’est généralement pas visible à l’œil nu, mais peut être visible au microscope.

Il existe au total deux types d’épine calcanéenne à savoir : l’épine calcanéenne inférieure et l’épine calcanéenne postérieure. On dit que l’épine calcanéenne est inférieure, lorsque la croissance osseuse se forme sur la face intérieure du talon. 

À Lire Aussi  Les meilleurs traitements naturels des calculs de la vésicule biliaire

Cette dernière se forme lorsque le fascia plantaire est surmené. Encore appelée épine calcanéenne crânienne, l’épine calcanéenne postérieure se forme au niveau du talon d’Achille, précisément à la base du calcanéum. Contrairement à l’épine calcanéenne inférieure, elle survient uniquement lorsque le tendon d’Achille est surmené.

Quelles sont les principales causes d’une épine calcanéenne ?

Nombreuses sont les raisons pouvant être à la base d’une épine calcanéenne. Premièrement, ce mal peut être dû à des mauvaises postures et les sollicitations en position debout pendant certaines activités sportives. Il s’agit entre autres des activités comme :

  • La course ;
  • La marche ;
  • Toutes les activités physiques sollicitant les talons.

L’épine calcanéenne peut également survenir suite à une inflammation du fascia plantaire ou plus du tendon d’Achille. La douleur au talon se déclenche par une augmentation des tensions ainsi que par inflammation du tendon d’Achille.

L’épine calcanéenne peut également être due au manque de mobilité au niveau de l’articulation sacro-iliaque. En réalité, c’est cette dernière qui relie la partie postérieure du bassin à la colonne vertébrale. Autrement dit, elle établit la liaison entre le sacrum et l’ilion. 

C’est cette réduction de la mobilité de l’articulation qui pousse le bassin à se décaler. Ainsi, les changements de tension le long de la chaîne myofasciale postérieure provoquent une différence de longueur au niveau des jambes. 

Il est important de souligner que la croissance osseuse n’est pas automatiquement responsable de la douleur. En réalité, elle émane  de la tension accrue au niveau du périoste. Cela a pour résultat la répartition illégale du poids sur les pieds. De même, les muscles du mollet du côté le plus sollicité sont sur tendus.

À Lire Aussi  Comment soigner les acouphènes naturellement ? Nos conseils

Quelques solutions naturelles contre l’épine calcanéenne 

Tout d’abord, il est indispensable de préciser que le but auquel concourt l’ensemble de ces traitements est le renforcement des muscles du pied affecté. Il existe des astuces naturelles et assez simples qui peuvent être mises en pratique pour soulager l’épine calcanéenne. 

La thérapie par le chaud et le froid

La première astuce naturelle est la thérapie par le chaud et le froid. En effet, le chaud aide à décontracter les muscles et fascias lorsqu’ils sont trop tendus. Peut également être utilisée la technique du froid. Cette dernière permet d’apaiser les douleurs dues aux inflammations.

La mobilité

Une étude a révélé que le massage du fascia plantaire et de chacun des muscles du mollet peut rétablir la mobilité. Pour réussir ce type de massage, il est conseillé de suivre quelques règles. Par exemple,

  • Commencer par rouler le plus près possible de l’épine calcanéenne ;
  • Exercer une faible pression au niveau de la zone douloureuse ;
  • Mobiliser l’articulation sacro-iliaque.

Le choix de chaussures confortables

Cette astuce est très pratique. Elle consiste simplement à porter des chaussures d’un certain confort, ou des semelles de gel de manière temporaire. Ainsi, elle permet de soulager la zone de l’épine calcanéenne. La semelle peut varier en fonction des pieds qui veulent la porter. 

Il est conseillé dans ce sens de changer régulièrement de chaussures de course. Par exemple, les chaussures usées et celles à forte cambrure ne doivent plus être utilisées. Elles peuvent facilement causer l’épine calcanéenne. Toutefois, cette solution n’est que passagère. 

À Lire Aussi  Crises d’angoisse : les 7 erreurs à éviter lorsqu’on en a

Elle ne doit pas être considérée comme un traitement durable. Il est plus recommandé de réguler les rapports de tension avec des exercices ou activités physiques.

L’étirement des muscles du pied et du mollet

Ce traitement est sans doute l’un des plus recommandés contre l’épine calcanéenne. En réalité, les exercices de stimulation en position étirée aident plus facilement à allonger les muscles raccourcis du pied et du mollet. Ils favorisent de même la reformulation du tissu conjonctif. 

Par exemple, marcher tout doucement pieds nus peut aider dans ce sens. En le faisant, le poids est réparti non pas sur la chaîne ostéoarticulaire, mais sur la chaîne musculo-faciale. Enfin, pour ce genre d’exercice, le sable, le mousse et la pelouse sont les types de sols recommandés

La réduction des activités physiques

Cette astuce peut être sollicitée si les précédentes ne donnent pas entièrement satisfaction. Elle consiste essentiellement à faire trois choses à savoir:

  • Aménager la zone touchée ;
  • Éviter les mouvements qui sollicitent exagérément les pieds, notamment la course à pied, le saut, la course…
  • Faire une pause avec le sport.

Si malgré ces changements de comportements, les douleurs persistent, l’idéal serait de voir un médecin. Ce dernier peut prescrire d’autres astuces naturelles pouvant avoir des effets plus efficaces. Il peut par exemple recommander des pommades naturelles à appliquer directement à la peau.

Le contrôle de poids pour prévenir l’épine calcanéenne

Avoir un contrôle régulier de son poids peut bien aider à prévenir l’épine calcanéenne. En réalité, en cas de surpoids, le talon reçoit une plus forte pression, ce qui peut facilement déclencher ce mal. Le surpoids est généralement lié à la surconsommation de certaines nourritures.

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations

test de colere

Comment ça marche, le test de colère ?

La colère figure parmi les émotions propres à l’homme et se manifeste par un courroux, une exaspération ou un mécontentement vis-à-vis d’une situation horripilante. Sa