Ganglions au niveau des aisselles, fatigue et stress : quel rapport ?

ganglion aisselle fatigue stress

L’apparition soudaine de certaines affections sur des zones ciblées du corps peut s’assimiler à l’expression d’un signal alarmant de votre organisme sur son état. C’est le cas par exemple des ganglions lymphatiques sous l’aisselle. S’il est courant que son apparition soit bénigne et sans grand danger, de plus en plus de personnes estiment qu’il est la résultante d’un grand état de fatigue et de stress. Vous vous questionnez peut-être sur la véracité de ce fait ? C’est ce qu’il vous est proposé à travers le présent contenu.

Les ganglions : comment les reconnaître ?

Déjà, il importe de savoir que les ganglions constituent un maillon essentiel au sein du système immunitaire de l’humain. Ainsi, ils sont présents dans l’organisme et jouent un rôle de défense lorsque l’organisme est attaqué par des éléments extérieurs. À ce titre, ils produisent en quantité suffisante des anticorps indispensables à la défense immunitaire de l’organisme.

Ordinairement, les ganglions apparaissent sur le corps (les aisselles y compris) dès lors qu’ils se mettent à prendre considérablement du volume au sein du corps. Cela traduit un mauvais état de santé en raison de leur impuissance temporaire ou non à éliminer la menace à laquelle ils sont confrontés.

Vous n’aurez pas de la peine à les reconnaître lorsqu’ils apparaissent sous les aisselles. Étant donné qu’ils prennent du volume, vous pouvez remarquer l’apparition d’une boule minime. Selon le cas et l’organisme du sujet, cette boule pourrait être souple ou dure et engendrer des douleurs ou pas.

À Lire Aussi  3 exercices sportifs pour les seniors

Fatigue et stress comme cause la formation des ganglions sous les aisselles ?

En dépit du fait qu’il soit largement répandu dans la pensée commune que le stress et la fatigue soient des causes potentielles de la formation des ganglions sous les aisselles, les spécialistes de la médecine disent le contraire.

Ainsi, ces derniers estiment qu’un état intense de fatigue ou de stress ne peut être à l’origine de l’apparition de ganglions. En revanche, la fatigue et le stress peuvent affaiblir votre système immunitaire.

Dans cette hypothèse, votre organisme deviendra assez sensible à tout type d’agression extérieure. Cet état de fait facilitera en toute logique la formation de ganglions au niveau des aisselles comme il l’a été expliqué précédemment. Cela contribuera à assurer la défense du corps.

ganglion aisselle fatigue stress

Quelles autres maladies peuvent déclencher la formation de ganglions ?

Il faut savoir que l’apparition de ganglions dont il a été fait mention jusque-là est bénigne. En tant que tels, les ganglions se résorberont au bout de quelques jours. Si ce n’est pas le cas, alors vous êtes en présence d’une tout autre cause qui est potentiellement alarmante.

Cette cause pourrait être un symptôme d’un lymphome auquel vous êtes sujet. Autrement dit, vous développez un cancer du ganglion. Ici, en dépit de l’apparition des ganglions, vous ne ressentirez aucune douleur. Le meilleur geste à avoir dans ces cas-là est de s’en remettre aux soins d’un spécialiste afin d’être pris en charge.

Mis à part cette cause, la formation de ganglions sous les aisselles peut s’expliquer par plusieurs aux maladies plutôt graves à l’image de la sarcoïdose, de la tuberculose ou encore des cancers de seins. Dans toutes ces diverses éventualités, le recours à un spécialiste est nécessaire, pour ne pas dire obligatoire.

À Lire Aussi  Que sait-on de la pyélonéphrite sans fièvre ?

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations