Les traitements pour une hernie hiatale

Très répandue dans le monde, la hernie est une pathologie bénigne. Bon à savoir, il existe plusieurs types de hernies dont la hernie ombilicale, la hernie crurale, la hernie discale, la hernie hiatale et bien d’autres. La hernie hiatale sur laquelle porte cet article n’est rien d’autre que le passage d’une partie stomacale à travers le hiatus œsophagien. Elle est une affection bénigne caractérisée par un certain nombre de symptômes.

Plusieurs facteurs favorisent l’apparition de la hernie hiatale. Parmi ces derniers, se trouve l’hypertension abdominale, une béance du hiatus œsophagien et un défaut de fixation de l’œsophage abdominal. Quels sont alors les traitements possibles pour une hernie hiatale ?

Que savoir de la hernie hiatale ?

La hernie hiatale est la lésion la plus fréquente du tube digestif. Il s’agit du déplacement d’une partie de l’estomac à travers l’orifice hiatale. Ce déplacement dans 9 cas sur 10 peut toutefois se faire par glissement. Une autre forme de hernie hiatale se présente sous forme de roulement, c’est d’ailleurs la forme la plus rare de l’histoire. 

Ce phénomène survient très souvent lorsque le diaphragme ne joue pas son rôle et peut conduire à la chirurgie. Une multitude de symptômes caractérise la hernie hiatale. Ces symptômes varient d’un patient à un autre. D’autres patients ne présentent pratiquement pas de symptômes. 

Néanmoins, certains signes s’observent plus souvent chez les patients présentant des symptômes. Les signes les plus souvent observés chez ces derniers sont entre autres :

  • Le reflux gastro-œusophagien ;
  • L’aérophagie ;
  • Difficulté à avaler ;
  • Vomissement avec du sang ;  etc.
À Lire Aussi  Tout savoir sur le remboursement d’une prothèse auditive

Quelques traitements naturels contre la hernie hiatale

Le curcuma contre la hernie hiatale

Le curcuma est depuis fort longtemps reconnu pour ses vertus au côté de la digestion. En plus de sa couleur exotique et de son bon goût, cette épice permet de regagner un confort digestif en un rien de temps. Elle contient également des propriétés anti-inflammatoires naturelles capables d’éliminer toute brûlure d’estomac. 

Très riche en curcumine, cette épice se voit bien placée dans la lutte contre toute remontée acide. Elle élimine également les douleurs sympathiques de la hernie hiatale. Pour faciliter une consommation régulière en petite quantité de cette épice, il est préférable que l’on en ajoute à ses plats. 

Pour ce faire, le miel d’or est beaucoup mieux exhumé. Ce type de miel sera mélangé avec du curcuma que l’on laissera reposer pendant un temps donné. Cela permet l’infusion totale du miel par tous les composants du curcuma. 

Il ne reste maintenant qu’à consommer le mélange (une cuillerée à café par jour et le tour est joué). Prendre aussi une ou deux gélules par jour est très efficace. Très souvent, lorsque l’on prend congé de la curcumine, cette dernière est toute suite évacuée par le système digestif. 

Ce qui ne permet pas aux intestins d’absorber tous les nutriments indispensables qui y sont présents. Il serait donc idéal comme idée d’associer cette épice avec du poivre ou encore risquer sa santé en prenant une bonne quantité de curcuma. 

Pour un effet optimal sur le système digestif et sanitaire en général, il existe déjà certains compléments alimentaires qui optent pour l’association du curcuma au poivre noir.

À Lire Aussi  10 traitements naturels pour atténuer les effets de la ménopause

Autres plantes

L’ensemble des plantes médicinales (phytothérapie) s’associe à une bonne hygiène vitale. Elle est donc conseillée pour soulager les reflux gastriques, les toux, les brûlures, etc. Plusieurs plantes sont mises en exergue dans le souci d’atténuer les symptômes de hernie hiatale. Leur consommation ne nécessite pas grandes choses, l’on peut les utiliser dans ses plats ou en tisane. Il s’agit de :

  •  la verveine, 
  • la réglisse, 
  • la mélisse, 
  • la marjolaine,
  •  le fenouil 
  • Basilic
  • Gingembre
  • Guimauve.

Soigner son alimentation

Il urge que l’on sache faire la part des aliments à consommer ou non pour favoriser la lutte contre la hernie hiatale. L’on doit fuir complètement les aliments trop gras et fractionner de même ses repas pour ne pas dépasser la dose normale. 

Il est donc conseillé de consommer avec modération certains aliments tels que : la charcuterie, les fromages, les épices fortes, l’oignon, etc. Privilégier, les volailles sans peaux, des lentilles, des aliments lactés allégés, et autres est une bonne formule.

La médecine manuelle non conventionnelle contre la hernie hiatale

La médecine non conventionnelle exercée exclusivement de façon manuelle, intervient dans plusieurs domaines. Cette forme d’intervention médicale pas encore trop répandue a fait ses preuves dans plusieurs cas de pathologie. Il s’agit de l’homéopathie et de l’ostéopathie.

Traitement de la hernie hiatale par l’homéopathie

Cette discipline se pratique par des naturopathes, des médecins et bien d’autres professionnels du domaine sanitaire. Elle représente d’ailleurs un bon complément très actif dans la lutte contre les problèmes digestifs. 

Plusieurs tubes, flacons et ampoules sont fortement constatés sur le marché pharmaceutique pour lutter contre la hernie hiatale. En voici les plus bénéfiques pour le stress, les brûlures d’estomac et autres : 

  • Robinia;
  • Sulfuricum acidum;
  • Magnesia Carbonica; etc.
À Lire Aussi  Transplantation capillaire : la méthode dhi et fue

Des séances d’ostéopathie contre la hernie hiatale

Toujours dans le but de traiter et de soulager les troubles digestifs, l’ostéopathie se voit recommandée. Considéré comme une insuffisance de musculature abdominale, des ostéopathes proposent certains exercices de musculation. Ces exercices permettent de descendre la partie de l’estomac qui avait traversé le diaphragme. 

L’objectif de ces exercices et manipulations est de libérer les tensions nerveuses vasculaires. Cela va permettre à d’autres organes de retrouver leur physiologie. En outre, cette discipline n’a pas toujours demeuré une bonne solution. Il existe des cas d’exception comme dans toute autre chose. 

Ainsi, l’ostéopathie malgré ses bienfaits ne semble pas être conseillée dans le cas où la maladie n’est pas encore trop avancée. Dans de cas pareils, il serait mieux de contacter son médecin référent pour enfin prendre quelques conseils. Ce qui permettra au sujet de se conformer à la prescription qui lui convient.

L’intervention chirurgicale en cas de hernie hiatale

En cas de roulement, le sujet atteint est appelé à suivre un traitement chirurgical. Pour y parvenir, on établit avant le traitement un bilan comportant une gastroscopie, un pH manométrie, une radiographie pour voir clairement l’anatomie. 

De là, le médecin traitant peut commencer l’intervention qui consiste à ramener la portion qui s’était déplacée à sa place normale. Cette intervention contrairement à ce que l’on pense est couramment pratiquée avec une très faible complication. On parle de la phase réveil une fois l’intervention terminée. 

Le patient en ce moment est immédiatement transféré en salle de réveil pour une durée de 2 heures minimum. Dans la salle de réveil, les médecins surveillent avec précaution la saturation en oxygène, la respiration et les drains éventuels.

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations

test de colere

Comment ça marche, le test de colère ?

La colère figure parmi les émotions propres à l’homme et se manifeste par un courroux, une exaspération ou un mécontentement vis-à-vis d’une situation horripilante. Sa