Norme glycémie mmol dans le sang : interpréter le résultat

Il est indéniable que le sucre ou le glucose joue un rôle très important dans le bien-être de l’organisme humain. Cependant, lorsque son taux dans le sang (glycémie) est faible ou élevé, cela peut entraîner différentes maladies très dangereuses. Découvrez dans cet article ce que c’est que la glycémie, son taux normal ou le plus recommandé par les médecins et les différentes manières et méthodes d’interprétation du résultat de son contrôle.

Qu’est-ce que c’est que la glycémie ?

La glycémie est définie comme le pourcentage de glucose ou encore le « taux de sucre » dans le sang. Elle peut être vérifiée chez toute personne et peut varier selon le patient (en fonction de l’âge…). Cette variation peut être causée par différentes raisons. Il s’agit entre autre :

  • De l’alimentation ;
  • Du traitement ;
  • Des activités sportives physiques ;
  • Du stress et des émotions.

Si le taux de sucre dans le sang est plus élevé que la normale, on parle d’hyperglycémie. Par contre, si ce taux de glucose dans le sang est moins élevé que le pourcentage normal, on parle d’hypoglycémie. La régulation de la glycémie est hormonale et se fait par l’organisme humain lui-même.

Les avantages à contrôler votre glycémie

La régulation de la glycémie est un système hormonal assez complexe. Étant hormonale, il est crucial de contrôler la production des hormones indispensables ou qui concourent à cette régulation.  L’insuline, hormone produite par le pancréas, fait baisser le taux de sucre dans le sang, tandis que l’augmentation de la glycémie est assurée par le glucagon, l’adrénaline ou encore le cortisol. 

À Lire Aussi  Conjonctivite : Les traitements naturels

Contrôler votre taux de sucre sanguin vous permet donc de détecter plus tôt et plus vite un éventuel problème dans la production des hormones régulatrices. En plus de cela, contrôler votre glycémie permet de détecter l’état de santé du patient. Par exemple, ce contrôle aide à savoir s’il est atteint du diabète ou pas. 

Chez les femmes en état de grossesse, le test de glycémie permet de détecter tout risque de diabète gestationnel. Il est aussi important que vous sachiez que le contrôle ou vérification se fait en millimoles de glucose et par litre de sang. Il peut aussi se faire en milligramme de glucose et par décilitre de sang, ou si vous le voulez en gramme de glucose par litre de sang.

 Dès que vous constatez que vous avez soif, que vous êtes constamment fatigué ou autres, contactez immédiatement le centre de santé pour un test de glycémie.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             

Interprétation du résultat de la vérification de la glycémie

En principe, pour tous les êtres humains, le taux normal de sucre dans le sang à jeun doit varier entre 0,7 g/L et 1g/L. Mais si vous avez mangé avant d’effectuer le test, la glycémie normale 2h après le repas oscille entre 1,1 et 1,4 g/L (7,8 mmol/L). Selon le taux de sucre dans le sang, le patient peut souffrir d’une hypoglycémie ou hyperglycémie (diabète ou intolérance au glucose).

Hypoglycémie : la 1ère forme d’interprétation

Normalement, toute personne ayant un taux de glucose inférieur à O,7 g/L souffre de l’hypoglycémie. Cette dernière peut se manifester par différents signes ou symptômes, à savoir :

  • Des douleurs ;
  • Des fatigues et faiblesses :
  • Des tremblements ou tressautements..
À Lire Aussi  Peut-on vivre sans reins ?

L’hypoglycémie est pour la plupart du temps causée par un excès d’activités sportives ou par la consommation des repas moins riches en glucides. L’ingestion des morceaux de sucre peut donc aider à corriger cette anormalité. 

Cependant, il est préférable de faire des examens complémentaires afin de mieux comprendre les causes et les traitements les plus convenables de ce mal. Elle est souvent constatée chez des personnes qui souffrent du diabète ou de la maladie hépatique.

Hyperglycémie : la deuxième forme de l’interprétation

Dès que le taux de glucose dans votre sang monte au-dessus de 1 g/L à jeun, vous souffrez d’une hyperglycémie modérée. Si c’est le cas, vous devez avoir intensément soif, envie d’uriner, fatigue et la bouche qui se sèche. Toutefois, ces symptômes ne sont pas remarquables à tout moment, ce qui montre l’importance d’un contrôle régulier de la glycémie. 

L’hyperglycémie peut être également le résultat d’un mauvais fonctionnement du pancréas, de l’insuline et de la libération du glucose par le foie. Elle peut également être causée par une grande déshydratation ainsi qu’un excès de fièvre. Un taux élevé de glucose dans le sang peut révéler le diabète ou de l’intolérance au glucose. 

Lorsque ce taux de sucre s’élève au-dessus de 1,26 g/L dans le sang, sachez que vous êtes en présence d’un cas diabétique. Le diabète est une maladie très dangereuse. Il attaque non seulement le pancréas, mais aussi le foie, les muscles et les intestins. 

Tout patient diabétique doit suivre avec rigueur les conseils concernant les activités sportives et le contenu de ses repas. Cela concourt efficacement et inéluctablement à la réduction du taux de sucre dans le sang.

À Lire Aussi  Traitements naturels : dermite séborrhéique

Partager :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations