Quels sont les médicaments dangereux pour les reins ?

Les médicaments sont conçus à la base pour soulager des troubles sanitaires bien précis. Cependant, en fonction des molécules présentes dans chaque produit médicamenteux, ce dernier peut avoir des répercussions sur certains organes humains. Les reins font partie de ces organes fragiles fréquemment atteints. Quels médicaments sont susceptibles d’attaquer les reins ?

Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS)

Les médicaments de la famille des AINS sont généralement nocifs pour les reins. Leur fonctionnement a tendance à inhiber la synthèse des prostaglandines. Cette inhibition se solde par la vasoconstriction des vaisseaux rénaux et une réduction considérable de la perfusion rénale. Ces effets combinés peuvent conduire à une insuffisance rénale fonctionnelle.

Les AINS peuvent également entraîner la néphropathie tubulo- interstitielle d’origine immuno-allergique grave. Les sujets en manque d’hydratation tels que les personnes âgées de plus de 75 ans sont les plus exposés. Ces derniers ont désormais moins envie de boire de l’eau et ont surtout une masse musculaire très faible. Il s’agit des AINS tels que :

  • L’ibuprofène,
  • Le naproxéne,
  • L’acéclofénac, etc.

Les antibiotiques

Les antibiotiques utilisés pour traiter les infections graves telles que les infections des voies urinaires peuvent accentuer l’insuffisance rénale. Il s’agit des antibiotiques de la famille des aminosides. Ces antibiotiques forment des dépôts au niveau des reins et leur accumulation dégrade progressivement les cellules rénales. Des solutions sont néanmoins apportées pour éviter le surdosage de l’administration de ces produits.

En effet, les médecins ont trouvé le moyen de réguler la toxicité des antibiotiques tout en mesurant les doses adéquates. De plus, dans les milieux hospitaliers, les antibiotiques sont généralement administrés en voie intraveineuse.

À Lire Aussi  Comprendre ce qu’est l’hypertélorisme, ses causes et son traitement

Les Diurétiques

Les produits diurétiques sont sollicités par les reins dans l’élimination de l’eau et du sel. En dépit de leur intervention louable, les médicaments diurétiques peuvent se montrer très nocifs pour les reins lorsqu’ils sont consommés de façon incontrôlée. Ils peuvent en effet être à l’origine d’une hypokaliémie et de la déshydratation.

L’administration incontrôlée des diurétiques peut faire baisser le taux de potassium dans le sang. Cette baisse considérable du taux de potassium conduira à la longue à des lésions au niveau des reins. L’insuffisance rénale chronique pourra s’en suivre puisqu’à un moment donné, la néphropathie tubulo-interstitielle causée par la carence en potassium ne sera plus régulable. Qu’il s’agisse de diurétiques ou tout autre médicament, l’avis médical est très important. Il ne faudra suivre un traitement que sous la supervision d’un professionnel de la santé.

Les antiviraux

Les antiviraux utilisés par voie veineuse dans le traitement des troubles comme la méningite herpétique et le zona ophtalmique sont à utiliser avec grande précaution. C’est le cas de l’aciclovir. 

Ces antiviraux peuvent se montrer néphrotoxiques s’ils sont administrés de façon non contrôlée. Leur néphrotoxicité n’est qu’un effet secondaire, car ces antiviraux sont redoutés pour traiter efficacement plusieurs pathologies.

Leur effet secondaire se caractérise par l’induction de cristaux dans les tubules rénaux. Cette précipitation de cristaux aboutit à une insuffisance rénale aiguë.

Comment savoir qu’on souffre d’insuffisance rénale ?

L’insuffisance est l’incapacité ou la difficulté des reins à filtrer le sang. Elle est caractérisée de chronique lors de l’apparition de lésions irréversibles au niveau des reins. Dans ce cas, le diabète et l’hypertension artérielle sont les principales causes. L’insuffisance rénale est un mal silencieux qui ne présente des symptômes qu’une fois à un stade très avancé.

À Lire Aussi  Comment baisser le taux élevé de créatinine dans le sang ?

À ce stade qui concerne généralement les personnes du 3e âge, l’insuffisance rénale peut se manifester par un besoin très fréquent d’uriner surtout durant la nuit. Elle peut également se manifester par le gonflement des paupières et des chevilles. L’autre signe est la sensation de mauvais goût dans la bouche et parfois, des nausées et l’essoufflement.

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations

test de colere

Comment ça marche, le test de colère ?

La colère figure parmi les émotions propres à l’homme et se manifeste par un courroux, une exaspération ou un mécontentement vis-à-vis d’une situation horripilante. Sa