Traitements naturels : infection urinaire

urinaire

L’infection urinaire ou la cystite, comme l’indique son nom, est une inflammation de la vessie causée par une infection. La cystite comme toute autre infection nécessite une intervention médicale qui se conclura par la prise d’antibiotiques. Quelques astuces de grand-mère existent néanmoins pour soulager les symptômes avant la visite médicale. Que propose donc grand-mère pour le traitement de l’infection urinaire de façon naturelle ?

Privilégier les boissons naturelles et l’eau

Boire beaucoup d’eau

Boire au moins 1,5 litres d’eau par jour est une recommandation médicale que tout individu doit appliquer. Cependant, pour un individu souffrant d’infection urinaire, cette recommandation devient une obligation dans le but de ralentir les symptômes. En effet, boire beaucoup d’eau permet de diluer les germes au niveau de la vessie. 

Ces germes sont ensuite facilement évacués du tractus urinaire. Le fait de boire assez d’eau stimule l’envie d’uriner. Et ce n’est que par ce simple geste d’uriner que les germes sont évacués du tractus urinaire. Très important à savoir, ne surtout pas se retenir d’uriner lorsqu’on souffre d’une infection urinaire.

Boire de la tisane de thym

Bien qu’il soit nécessaire de consulter un médecin en cas d’infection urinaire, la tisane de thym soulagera amplement les symptômes. Que peut faire le thym et comment concocter la fameuse tisane ? Le thym est un puissant antibactérien et antiviral. Le thym est généralement utilisé pour le traitement des troubles respiratoires.

À Lire Aussi  10 traitements naturels contre la constipation

Néanmoins, plusieurs études cliniques ont montré que le thym possède plusieurs vertus et permet également de soulager les maux tels que :

  • La toux,
  • La bronchite,
  • La plaque dentaire,
  • Les inflammations cutanées, etc.

Étant un antibactérien redoutable, l’infusion du thym aide à traiter également les infections urinaires. Cependant, comment obtenir l’infusion du thym pour traiter une infection urinaire ? Ici, nous utiliserons les sommités du thym pour notre infusion. 

Il nous en faudra 20 à 30 g de ces sommités fleuries du thym à plonger dans un litre d’eau bouillante. L’infusion doit durer 5 à 10 minutes pour un résultat impeccable. Il nous faudra également une cuillère à café de miel pur et 2 gouttes d’huile essentielle de thym au thujanol. 

Verser le tout dans une grande tasse et y ajouter l’infusion de thym. Mélanger et boire entièrement. Si l’infusion est très bouillante, il est préférable de laisser refroidir légèrement avant la prise.

Boire du jus de cranberry

La cranberry est naturellement connue pour sa haute teneur en proanthocyanidines de type A. Voilà donc un excellent remède naturel contre la cystite. En effet, la proanthocyanidine de type A empêche la fixation des bactéries sur les parois de la vessie ou des voies urinaires. Boire le jus de cranberry permettra donc d’évacuer les germes bactériens et de soulager les brûlures.

10 cl du jus concocté par jour est parfaitement suffisant pour soulager les symptômes. Cet antibiotique naturel aidera à réduire voire soulager les symptômes avant le recours au médecin. Le jus est obtenu de la façon la plus simple comme pour tous les autres fruits.

Application d’un cataplasme

Cataplasme de poireaux

Le concept consiste à cuire des poireaux dans de l’eau salée bouillante. Une fois la cuisson prête, ramener ces poireaux dans une poêle à l’huile d’olive. La friture ne prendra que quelques minutes, puisqu’il ne s’agit pas de les frire de sorte à les manger. Une fois la préparation prête, appliquer les poireaux à l’huile d’olive sur le bas ventre. Par précaution, laisser la recette refroidir légèrement avant application pour ne pas se brûler.

À Lire Aussi  Peut-on mourir de la vésicule biliaire ?

Pour cette méthode, il est recommandé de se recouvrir avec un grand linge propre pour se maintenir au chaud. Le cataplasme est à maintenir au niveau du bas ventre pendant quelques minutes. En effet, un cataplasme est très redouté pour son traitement de la cystite.

Cataplasme d’argile

L’argile verte est également redoutée pour le soulagement des symptômes liés à la cystite. Comment l’appliquer ? Appliquer une couche relativement épaisse d’environ 2 cm d’argile verte sur la région extérieure de la vessie. 

Maintenir le cataplasme intact pendant 30 à 40 minutes, puis retirer lorsqu’il devient chaud. Au besoin, répéter l’astuce plusieurs fois dans la journée. Retirer néanmoins l’ancien cataplasme avant l’application de la nouvelle couche.

Aspirine + bicarbonate

L’aspirine est un antalgique, anti-inflammatoire et fébrifuge utilisé pour calmer les douleurs de diverses natures. Le bicarbonate quant à lui, possède des propriétés assainissantes, anti-douleurs et réduit voire détruit les germes. La combinaison de ces deux éléments aide parfaitement à soulager les douleurs et brûlures causées par la cystite. Cependant, il s’agit d’une recette avec un dosage précis à respecter.

Surprenant, n’est-ce pas ? Mais tenez-vous tranquille, car cette combinaison vous procurera un soulagement inédit. On associe une cuillère à café de bicarbonate et de jus de citron. Les deux éléments sont ensuite mélangés à deux sachets d’aspirine dosée à 500 mg dans un verre d’eau.

Consulter un médecin

Les différents traitements naturels précités sont appliqués pour réduire les symptômes de la cystite. Il est donc important de préciser qu’il faudra nécessairement une intervention médicale. En effet, une infection urinaire dure quelques jours et peut attaquer les voies urinaires si des traitements ne sont pas apportés.

À Lire Aussi  Les meilleurs traitements naturels contre l’angine

À quel moment recourir à un médecin ?

Lors d’une cystite, le recours à un médecin est nécessaire. Si après les divers traitements naturels, les symptômes persistent, il faudra donc accélérer la rencontre avec le médecin. Même si les traitements naturels parviennent à soulager les symptômes, après 3 jours de traitement, vous devez visiter le médecin. 

Cependant, comment savoir qu’il s’agit d’une cystite ? La cystite comme toute autre pathologie dispose de ses symptômes caractéristiques. Voici les symptômes qui caractérisent une infection urinaire.

Les symptômes de la cystite

Lorsque l’on ressent des brûlures ou douleurs au moment d’uriner, il est fort probable qu’il s’agisse d’une cystite. L’affecté par la cystite ressent une sensation de poids ou de douleurs au niveau du bas ventre. Vous arrive-t-il d’avoir fréquemment envie d’uriner sans pour autant réussir à vous retenir ? 

Parfois, le besoin urgent d’uriner y est sans réellement pouvoir évacuer toute la vessie lorsqu’on se satisfait. Lorsque l’infection est avancée, il se peut qu’il y ait présence de sang dans les urines avec une odeur plutôt inhabituelle. 

Lorsque vous remarquez ces symptômes, il est préférable d’opter pour un ou quelques traitements naturels en attendant de voir votre médecin.

L’intervention médicale

Le médecin dans le cas d’une cystite, procédera à une petite analyse pour connaître le niveau de la pathologie. En fonction de l’avancée, des antibiotiques seront conseillés. Si les symptômes sont toujours présents, des antalgiques accompagneront les antibiotiques pour un soulagement de la douleur lors du traitement.

 

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations

test de colere

Comment ça marche, le test de colère ?

La colère figure parmi les émotions propres à l’homme et se manifeste par un courroux, une exaspération ou un mécontentement vis-à-vis d’une situation horripilante. Sa