Volume plaquettaire moyen élevé : ce qu’il faut savoir

Volume plaquettaire moyen élevé : ce qu’il faut savoir

Le sang qui circule dans nos veines est composé de plusieurs éléments dont les plus connus sont les globules rouges et blancs. Outre ces deux éléments, il contient également des plaquettes qui jouent un rôle très déterminant en cas de coagulation. Pour rappel, la coagulation signifie la formation de caillots de sang en vue de mettre fin à une hémorragie après la scission d’un vaisseau. Afin de déterminer la capacité de ces plaquettes dans le sang, on procède à la mesure du volume plaquettaire moyen. Pour mieux en savoir sur le volume plaquettaire moyen, nous vous invitons à poursuivre la lecture de cet article.

Qu’est-ce que le volume plaquettaire moyen ?

Encore appelé VPM, le volume plaquettaire moyen est un indicateur mesurant la taille des plaquettes présentes dans le sang. Ces plaquettes sont les éléments les plus petits dans le sang, mais elles sont très réactives. Les plaquettes peuvent encore être appelées thrombocytes.

Comme dit déjà, les plaquettes jouent un rôle très déterminant dans la coagulation. En effet, lorsqu’un vaisseau sanguin est altéré, on assiste à un écoulement de sang encore appelé hémorragie. L’hémorragie peut être externe comme interne et peu importe le type, les plaquettes se mettent à l’œuvre pour y mettre fin par la coagulation sanguine.

Dans la moelle osseuse, les mégacaryocytes éclatent en de petits fragments qui ne sont rien d’autre que les plaquettes. Ces plaquettes deviennent opérationnelles une fois dans le sang. Ces plaquettes peuvent être comptées à l’aide d’un analyseur muni d’un faisceau lumineux.

À Lire Aussi  Quel fruit contient plus de vitamine C que les oranges ?

Combien de types de plaquettes existe dans le sang ?

Dans le sang, deux types de plaquettes sont visibles, elles diffèrent par la taille. Nous distinguons les plaquettes larges et les plaquettes courtes. Les plaquettes larges sont celles éjectées nouvellement, c’est-à-dire que ce sont les jeunes plaquettes. Par contre les plaquettes courtes sont anciennes et sont dans le sang avant les larges.

Une relation inverse lie le nombre de plaquettes présent dans le sang au volume plaquettaire moyenne. Cela veut dire que normalement et en absence de toutes pathologies, plus le nombre de plaquettes présent dans le sang est élevé, le volume plaquettaire moyen suit le mouvement contraire, c’est-à-dire baisse. De même, lorsque le nombre de plaquettes dans le sang baisse, le volume plaquettaire moyen monte.

Quand dit-on que le volume plaquettaire moyen est élevé ?

Tout d’abord, il faut retenir que normalement le nombre de plaquettes présent dans le sang doit être compris entre 150000 et 400000 pour un millimètre cube. Quant au volume plaquettaire moyen, normalement, il doit être situé entre l’intervalle 6 à 10 femtolitres. Le femtolitre désigne l’unité de mesure du volume plaquettaire moyen.

Le volume plaquettaire moyen peut être caractérisé d’élever lorsqu’il excède 10 femtolitres. L’augmentation du volume plaquettaire moyen peut être liée à plusieurs causes. Premièrement, un patient avec un petit nombre de plaquettes dans le sang doit normalement avoir un volume plaquettaire moyen élevé. Outre le nombre de plaquettes présent, il existe aussi d’autres causes.

Les leucémies ou encore les syndromes myélodysplasiques sont également des causes de l’augmentation du volume plaquettaire moyen. Une augmentation du volume plaquettaire moyen peut être également due à la présence de certaines maladies cardiovasculaires ou de thrombose.

À Lire Aussi  10 traitements naturels contre les boutons de fièvre

Toutefois, dès que le médecin constate une augmentation de ce volume, en appui des signes cliniques, il saura identifier la vraie cause de cette dernière. Il saura proposer les meilleures pistes de solution à son patient.

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations

test de colere

Comment ça marche, le test de colère ?

La colère figure parmi les émotions propres à l’homme et se manifeste par un courroux, une exaspération ou un mécontentement vis-à-vis d’une situation horripilante. Sa