Kyste du pénis : description, origine et traitement

Le kyste du pénis est une anomalie cutanée ou glandulaire généralement indolore qui affecte le pénis et se manifeste par la présence de petites poches remplies de liquide. Si vous voulez en savoir plus sur cette affection pathologique de la verge, lisez jusqu’au bout ce bulletin dédié au kyste du pénis.

Qu’est-ce qu’un kyste ?

Le kyste est une excroissance ou une cavité qui renferme une substance semi-solide ou liquide, et qui peut se former sur n’importe quel organe intérieur comme extérieur de l’organisme humain. En dépit du caractère généralement indolore du kyste, certains peuvent bien causer des douleurs en perturbant le fonctionnement régulier des organes touchés ou affectés par leur présence.

Bien que l’opinion considère généralement l’apparition d’un kyste comme un signe avant-gardiste d’un cancer, il faut savoir qu’il n’y a actuellement aucune preuve clinique des rapports entre le kyste et la survenance du cancer. La typologie des kystes présente une longue liste de types de kyste selon l’organe touché. Mais les plus fréquents sont les kystes des seins, des ovaires, du pancréas, des reins et de la peau.

Ces dernières peuvent se présenter sous deux formes à savoir la forme épidermoïde et la forme sébacée. La première se constitue à partir des cellules de l’épiderme, alors que, dans le second cas, le kyste est formé à l’intérieur des glandes sébacées, et c’est ici que nous retrouvons les kystes du pénis.

À Lire Aussi  Quels sont les effets secondaires après un rabotage de la prostate ?

Quelle est l’origine d’un kyste du pénis ?

L’apparition d’un kyste sébacé, qu’il soit sur le pénis ou sur une autre partie de la peau s’explique par la perturbation du rythme normal d’expulsion du sébum. Il s’agit d’un film lipidique produit dans les glandes sébacées et qui nourrit le microbiote cutané de l’homme. Quand il se mélange à la sueur, le sébum assure la protection de la peau et la met à l’abri du dessèchement cutané.

Lorsque les voies d’expulsion naturelle du sébum sont obstruées, la substance s’accumule et forme une boule molle ou dure sous la peau. Il faut préciser que les facteurs les plus connus qui sont susceptibles de provoquer cette obstruction sont principalement les blessures, les brulures ou les coupures, l’exposition au soleil ou encore l’acné.

Mais la stagnation de sébum sous la peau peut également survenir en cas de surproduction du sébum sous l’effet des facteurs extérieurs qui en perturbent le rythme normal de production. Ces facteurs sont entre autres :

  • Le stress ;
  • La fatigue ;
  • La pollution ;
  • Les stupéfiants ;
  • L’utilisation de produits cosmétiques non adaptés ;
  • L’excès de consommation de sucre ou de gras saturé.

Comment extraire un kyste sur le pénis ?

Il faut savoir avant tout que dans la grande majorité des cas, le kyste du pénis disparaît tout seul et n’a pas nécessairement besoin de traitement. La nécessité de le retirer ne s’impose donc que lorsqu’il devient persistant.

Dans ce cas, la première option consiste pour le médecin à percer la boule à l’aide d’une aiguille saine afin de vider ou d’aspirer le pus. Cette technique est la plus courante et la plus simple, mais présente également des risques de récidivisme ou de réapparition du kyste. En vidant le liquide, soit par incision soit par aspiration, la poche du kyste reste à sa place de même que quelques gênes qui peuvent encore se proliférer avec le temps et conduire à la formation d’une nouvelle boule.

À Lire Aussi  Quelle est la durée d’une crise de colopathie ?

Pour mettre définitivement fin au kyste, il est préférable de procéder au retrait de la membrane kystique ou la poche de la boule. Mais dans ce cas, encore faudrait-il s’assurer l’absence d’une éventuelle infection pour éviter la contamination des tissus environnants. Si le kyste est infecté, il est recommandé de procéder par drainage.

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations