Helicobacter pylori et les traitements naturels

L’Helicobacter pylori est une bactérie qui touche environ 1 individu sur 2 au sein de la population mondiale. Elle fait partie des affections discrètes mais qui peuvent s’avérer très dangereuses dans certains cas. On lui associe des douleurs du ventre, des ulcères ou même du cancer. Il est donc impératif qu’on lui accorde l’importance nécessaire pour envisager son traitement.

Si son traitement nécessite une intervention médicale avec des solutions pharmaceutiques, plusieurs remèdes naturels peuvent être expérimentés. Nous vous présentons ici quelques solutions naturelles qui vous aideront à lutter contre cette maladie. Mais avant, revenons sur la maladie en général.

Helicobacter pylori : qu’est-ce que c’est réellement ?

La bactérie Helicobacter pylori est un germe spiralé, logé dans exclusivement dans la cavité gastrique de l’homme, un milieu particulièrement acide. Elle provoque l’irritation de la paroi de l’estomac et s’en suit notamment les ulcères gastriques. 

Son caractère pathogène provient du fait qu’il dispose d’un flagelle qui lui permet de se fixer au mucus de la paroi gastrique pour le coloniser. Les substances générées par son action contribuent à l’inflammation de la paroi.

Contamination

L’infection est contractée depuis l’enfance, pendant les 05 premières années et se comporte de manière asymptomatique et discrète. Ce germe se prolifère par la suite sous les effets de la boisson ou des aliments irritants comme le vinaigre ou les épices. Aussi, le stress contribue à la prolifération des germes par sécrétions d’acides qui contaminent les sécrétions naturelles du mucus et inhibent leur rôle protecteur.

À Lire Aussi  Comment soigner les acouphènes naturellement ? Nos conseils

Symptômes

Les principales manifestations relatives à cette bactérie concernent l’ulcère gastrique et la gastrite. Les personnes atteintes peuvent souffrir de douleurs à l’estomac accompagnées de toux. Aussi, compte tenu de la diminution de l’acidité gastrique, une carence en vitamine B et C, et en fer peut être remarquée. 

Ces carences peuvent à la longue provoquer de l’anémie. Enfin, dans des cas extrêmes mais rares, le risque de cancer de l’estomac est envisageable.

Quels sont les traitements connus généralement pour lutter contre cette maladie ?

Le principal traitement connu pour cette bactérie est le traitement séquentiel de 10 jours. Il consiste à associer à de l’amoxicilline (1 gramme matin et soir sur 5 jours) un traitement anti-sécrétion par inhibition de la pompe à protons double (matin et soir). 

Ce traitement anti-sécrétion doit être poursuivi 5 jours après, de la même manière, cette fois-ci avec le Métronidazole et le Clarithromycine à 500 mg, matin et soir. Il faudra d’abord s’assurer auprès de l’agent de santé concernant les contre-indications et les risques d’allergie. 

Par ailleurs, une autre méthode concerne la quadrithérapie bismuthée d’une durée de 10 jours. Elle consiste en la prescription de gélules Pyléra (3) 4 fois par jour et d’Oméprazole matin et soir.

Quelles solutions naturelles pour soulager ou prévenir l’Helicobacter pylori ?

Les antibiotiques peuvent ne pas suffire pour lutter efficacement contre cette bactérie. L’on pourra donc envisager des solutions naturelles pour en venir à bout. Toutefois ces traitements ne doivent pas être appliqués en remplacement aux prescriptions médicinales, mais sous la supervision d’un agent de santé.

Phytothérapie

Guérir ou soulager une affection avec une plante est une pratique qui date de plusieurs siècles. Aujourd’hui encore cette pratique est d’actualité et constitue un complément aux soins de la médecine moderne. Pour ce qui concerne particulièrement l’Helicobacter pylori, pas moins de 25 espèces ont été répertoriées pour son traitement. 

À Lire Aussi  8 signes qui caractérisent une personne toxique

On distingue la graine de cumin noir, un épice utilisé en cuisine dont 2 grammes par jour possède la même propriété que certains antibiotiques pharmaceutiques. Aussi, le champignon dénommé l’Hydne hérisson peut soulager les douleurs gastriques et les maladies digestives. 

Enfin, les plantes de curcuma, le piment, le gingembre ou encore la réglisse, se sont particulièrement montrés efficaces face à ces bactéries. La phytothérapie est donc d’une aide complémentaire aux antibiotiques pas toujours efficaces surtout dans ce contexte mutation de certaines bactéries.

Alimentation

Le choix d’une alimentation appliquée pour combattre l’Helicobacter pylori trouve son fondement dans deux études scientifiques majeures. En effet, il a été démontré que le risque de développer une infection est beaucoup plus élevé chez les personnes dont les aliments sont à index glycémique élevé. 

Aussi, une alimentation riche en fruits et légumes et pauvres en matière grasse et en sel pouvaient prévenir du cancer gastrique. Il apparaît donc de tout ceci que l’on peut prévenir cette maladie ou la traiter en contrôlant simplement son alimentation. Ainsi, parmi les ingrédients alimentaires les plus efficaces on peut citer le brocoli ou le radis noir, classés dans la classe des sulforaphanes. 

Ces derniers sont reconnus pour leurs propriétés d’anti inflammatoire, d’antioxydant et leur capacité à détruire les bactéries. A défaut des sulforaphanes, la consommation d’huiles olive, puissantes antibactériennes peut s’avérer efficace. Enfin, la consommation des fruits comme la framboise, les canneberges, les myrtilles ou encore des fraisent peut l’activité des bactéries dans votre estomac et votre intestin.

Aromathérapie

Cette technique est l’une des solutions de choix des personnes atteintes de l’Helicobacter pylori. Ce traitement naturel se fait à base d’huiles essentielles comme l’origan compact. Cette essence constitue une excellente anti-infection car les molécules de thymol et de carvacrol qu’il contient ont un effet direct sur les germes. 

À Lire Aussi  Les traitements naturels : bronchite

Il faut le consommer par voie orale sous surveillance de son médecin. En effet, ces huiles sont contre-indiquées pour une certaine catégorie de personnes, notamment les femmes enceintes, les épileptiques et les enfants. En dehors de l’origan compact, vous pouvez utiliser d’autres huiles pour votre aromathérapie :

  • Huile essentielle cannelle de Chine
  • Bois de cèdres
  • Citronnelles
  • Arbre à thé
  • Huile essentielle de pistachier de l’Atlas

Homéopathie

Cette solution ne promet pas une guérison totale du mal, toutefois certains éléments de l’hémothérapie peuvent être utilisés en guise de complément pour soulager les symptômes de l’Helicobacter pylori. Ainsi, selon que ce mal soit lié à un excès d’alcoolisme ou de nourriture, il faudra consommer 5 granules de Nuvax Vomicia 5 CH (ou de Sulfuricum Acidum 5 CH), ceci 3 fois par jour. 

D’autres parts, en cas de gastrites liées au stress il faut opter pour l’Ignatia 9 CH et l’Argentum Nitricum 5 CH, également 3 fois par jour. Des huiles essentielles comme la menthe de champ (associée au myrte) peuvent se révéler utiles. Il faudra donc en consommer 1 goutte après le repas, ceci pendant une durée de vingt jours. 

Vous devez garder à l’esprit que ces traitements doivent se faire sous le contrôle d’un professionnel de santé.

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations

test de colere

Comment ça marche, le test de colère ?

La colère figure parmi les émotions propres à l’homme et se manifeste par un courroux, une exaspération ou un mécontentement vis-à-vis d’une situation horripilante. Sa