Arthrose et ferritine élevée : Tout savoir

Il y a plusieurs maladies articulaires qui empêchent l’organisme humain de bien fonctionner. Parmi ces pathologies, la plus répandue est l’arthrose. Cette pathologie peut se manifester par de simples douleurs articulaires chez un individu et par de véritables courbatures chez un autre. Ce qui est intéressant est que les mêmes symptômes sont observés quand le taux de ferritine est élevé dans le sang. Découvrez donc ici tout ce qu’il y a à savoir à propos de l’arthrose et de la ferritine élevée.

C’est quoi la ferritine élevée et que comprendre par arthrose ?

Il faut commencer par comprendre la notion de ferritine en remarquant que le mot est constitué de « fer ». Cela dit, parler de ferritine ou de ferritine élevée, c’est signifier qu’il y a une présence de fer trop élevée dans le sang. Le fer est un minéral indispensable au bon fonctionnement de l’organisme humain.

Notez qu’il permet la synthèse de l’hémoglobine qui assure à son tour le transport de l’oxygène. Or, c’est l’oxygène qui assure le fonctionnement des différents organes du corps. Alors, le fer est très important dans le fonctionnement de l’organisme. Cependant, quand le taux du fer dans le sang devient trop élevé, il faut comprendre que l’organisme est mal en point.

Quant à l’arthrose, il s’agit d’une maladie du cartilage qui se manifeste généralement par des douleurs articulaires lors d’un mouvement. C’est une maladie qui se caractérise en effet par l’usure du cartilage. Cette usure est souvent très lente et accompagnée d’une diminution de l’épaisseur du cartilage.

À Lire Aussi  Comment dormir avec une tendinite à l’épaule ? Guérir rapidement.

Quelle est la cause principale de la ferritine élevée et quel diagnostic faire ?

Afin de connaître le taux de ferritine dans le sang, il est indispensable de procéder par une analyse sanguine. Mais, en général, il n’est pas facile de vite remarquer que le fer est trop élevé dans le sang. Car c’est d’une manière très fortuite que l’augmentation se fait. Et c’est par la suite que cette augmentation provoque des symptômes alarmants. Alors, si après l’analyse, vous constatez que la ferritine est trop élevée, c’est qu’il y a une surcharge considérable en fer au niveau des différents organes, surtout au niveau du foie.

Par ailleurs, ce qui cause la ferritine élevée dans le sang est généralement une maladie génétique du nom d’hémochromatose. Si le constat est fait et que l’intéressé ne suit pas immédiatement un traitement, il y a multiplication des risques de cancer ou de cirrhose. Alors, il est nécessaire de faire des bilans hépatiques, des surveillances biologiques et des analyses en tenant compte du taux découvert dans le sang. En outre, il faut aussi chercher à savoir s’il y a une inflammation en cause.

Quel est le lien entre l’arthrose et la ferritine élevée ?

En vérité, il n’existe aucun lien direct entre l’arthrose et la ferritine élevée. Ce qui pousse à faire une comparaison entre l’arthrose et la ferritine élevée, ce sont les symptômes. En effet, l’hémochromatose a des manifestations qui se rapprochent beaucoup de celles d’une arthrose banale. Lorsqu’il y a un taux de ferritine élevée dans le sang, il y a aussi l’apparition de douleurs articulaires. Quand vous regardez les choses de près, vous constaterez une corrélation entre les deux.

À Lire Aussi  Les meilleurs traitements pour une tendinite de l'épaule

D’une part, il est possible de déduire que l’hémochromatose causée par la ferritine trop élevée est susceptible de conduire à une arthrite inflammatoire. Dès que ce constat est fait, il faut comprendre que l’hémochromatose est déjà à son troisième stade. Dans ce cas, vous observerez une augmentation conjointe de la ferritine et du CS-Tf qui affecte immédiatement la qualité de vie du patient.

D’autre part, l’arthrose chronique peut évoluer par poussée inflammatoire. En évoluant donc, elle contribue de manière passagère à l’augmentation du taux de fer dans le sang. Mais, cela ne veut pas dire que le stade d’hémochromatose peut être atteint dans ce cas malgré tout. Il faut juste placer le patient sous surveillance biologique pour qu’il soit soigné. Mais ce qui est susceptible de rendre difficile le diagnostic, ce sont les ressemblances entre l’arthrose et la ferritine élevée.

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations

Tout savoir sur la cervicalgie

Sur la totalité des Français, 40 % au moins souffrent régulièrement de douleurs au cou. Il s’agit de la cervicalgie. Si vous faites partie de ces