Les meilleurs traitements naturels d’une fissure du ménisque

meilleurs  traitements naturels d’une fissure du ménisque

Une activité physique, un mauvais geste, un déséquilibre, voilà tant de situations pouvant être à l’origine d’une fissure du ménisque. Dès cet instant, c’est le genou qui reçoit le choc et il aura certainement besoin d’un traitement. La lésion du ménisque cause en général des douleurs et un gonflement. 

Bienheureusement, il existe une multitude de remèdes naturels pour calmer l’inflammation. Et même avant de songer à opter pour une chirurgie, appliquez les recommandations ci-dessous. Mais, qu’est-ce que c’est ? Quelles en sont les causes et les symptômes ?  Après les réponses, cap sur les solutions naturelles. 

La fissure du ménisque 

La fissure du ménisque est une blessure du genou, appelée aussi lésion méniscale. On peut autant parler de rupture ou de déchirure du ménisque. Cette affection s’exprime parfois sans symptômes. Mais généralement elle est la cause de douleurs ou de sensations de blocage dans le genou.

En effet, le ménisque joue un rôle fondamental dans l’emboîtement du fémur et du tibia. Il sert alors d’amortisseur car le bas du fémur s’avère arrondi pendant que le haut du tibia est plat. Dans le genou, on trouve deux ménisques : le ménisque intérieur (le plus souvent blessé) et le ménisque externe. 

Tous les deux, ils sont composés de fibrocartilages, ce qui permet de lubrifier la région. Or, en cas de fissure du ménisque, le genou devient plus vulnérable aux pressions.

À Lire Aussi  Énergie naturelle pour le corps : comment booster son énergie ?

Les causes

Une lésion du ménisque peut résulter d’un traumatisme au genou lorsque celui-ci vrille. Lors d’un relèvement d’une position accroupie, une puissante douleur peut tant être le signe d’une lésion méniscale. Dans certaines éventualités, un simple faux mouvement sera souvent à l’origine d’une lésion du ménisque. 

Cependant, ce sont les athlètes qui restent le plus concernés par la fissure du ménisque, ainsi que les sujets vieux. En effet, chez les personnes âgées, on constate une dégradation progressive du ménisque. Il n’y a alors rien à faire, à part apaiser la douleur avec des infiltrations.

Les symptômes

Sachez d’abord qu’en cas d’affection associée telle que l’arthrose ou l’entorse, il est plus difficile de distinguer les manifestations. D’ailleurs, ils changent beaucoup d’une personne à l’autre car ils dépendent en partie du ménisque atteint et du type de lésion. Une lésion du ménisque se manifeste parfois par :

  • Des douleurs soutenues au niveau du genou
  • Des gonflements du genou 
  • Une sensation d’accrochage du genou
  • Un blocage du genou survenant de manière brutale.

Le dernier se caractérise le plus souvent par l’impossibilité d’étendre le genou. Le déblocage survient alors après du repos ou une décontraction musculaire. Il est important de noter que certaines fissures du ménisque sont absolument silencieuses. Dans ce cas, la personne victime de la fissure du ménisque ne ressent pas la moindre douleur. 

Les traitements naturels contre la rupture du ménisque

Il existe plusieurs traitements possibles.

Le repos

En cas de lésion méniscale, il est important de laisser son genou au repos. Il faudra alors arrêter la moindre activité physique. Il faut également mettre un point d’honneur à éviter tout appui sur la jambe atteinte. Faire en sorte de ne jamais forcer sur l’articulation favorise énormément la guérison.  

À Lire Aussi  Les principales causes du mal de dos

Le froid

En cas de genou enflé ou douloureux, posez de la glace sur ce dernier. Le froid a le don de réduire l’inflammation. Mais il est primordial de veiller à ne pas déposer de la glace directement sur la peau.  Tout simplement parce que cela pourrait causer une brûlure. 

Du coup, mettre la glace dans un linge propre avant son utilisation protège quelque peu. Réitérer cette opération chaque quatre heures si possible pendant deux jours optimise les chances de soulager la douleur. 

Surélever sa jambe

Si vous constatez un gonflement de votre genou, songez à surélever votre jambe.

La griffe du diable

L’harpagophytum, plus connu sous le nom de griffe du diable, est une plante réputée pour combattre contre une inflammation. Son utilisation en extrait sec ou liquide pendant au moins 40 jours pourrait avoir de bons résultats. L’harpagophytum peut être associée à d’autres plantes telles que : 

  • L’ortie, 
  • La prêle 
  • Ou des plantes reminéralisantes et drainantes.

Le curcuma

En racine ou en extrait, le curcuma assure des résultats rapides. En 48 heures, ses résultats sont déjà probants. Utiliser le curcuma pour calmer une inflammation du genou est sans nul doute un choix à faire sans hésitation. Et si vous voulez un résultat encore plus grandiose, mélangez-le avec un extrait naturel : 

  • De cassis, 
  • De la reine des prés, 
  • D’ortie 
  • Ou de la prêle.

Les huiles essentielles

Plusieurs huiles essentielles possèdent des bienfaits sur les lésions du ménisque. Parmi elles, les huiles essentielles :  

  • De genévrier, 
  • D’eucalyptus citriodora,
  • De gaulthérie, 
  • Et de menthe poivrée.

Un mélange de ces huiles avec de l’huile de calophylle ou du gel de silicium organique accélère la guérison du ménisque. En faire un massage quotidien la zone concernée plusieurs fois par jour serait fort bénéfique pour le ménisque. 

À Lire Aussi  Comment faire attention à ses articulations ? 

Des huiles riches en oméga 3

Certaines huiles s’établissent de véritables remèdes naturels contre une fissure du ménisque. Choisir une huile fortunée en Oméga 3, d’origine marine, aide à la cicatrisation du ménisque. Idéalement, il faut sélectionner une huile de bonne qualité. Les huiles de cameline, colza, chanvre et lin sont particulièrement recommandées.

Optez pour une alimentation équilibrée

Pour une bonne régénération du cartilage, il faut être patient. Généralement, plusieurs mois sont nécessaires. Pour précipiter le mouvement, une alimentation saine et équilibrée, avec suffisamment de protéines animales et végétales vous y aiderait. 

Des extraits de moules « ORLES VERTS »

Il s’agit de grosses moules du Pacifique. Riches en acides gras, les moules « Orles verts » ont des propriétés anti-inflammatoires.

Du collagène hydrolysé

Pour régénérer le cartilage, l’hydrolyse d’origine marine se révèle adaptée. Préférer le traitement naturel en poudre (jusqu’à 15 grammes par jour, à prendre ¼ d’heure avant le repas, avec de l’eau citronnée) est la meilleure option.

De la glucosamine marine

Couplée à de la chondroïtine marine, la glucosamine a des vertus sur le cartilage. Il faut prendre au moins 1500 mg de glucosamine marine et 1200 mg de chondroïtine par jour.

De la poudre de LITHOTHAMNE

Matin et soir, utiliser de la poudre de lithothamne avec du collagène permet d’alcaliniser et de réduire l’acidité du corps.

Du gel de silicium

Tous les jours, matin et soir, appliquer une noisette de gel de silicium organique (silanol), sans masser est important. Ce geste se révèle bénéfique pour renforcer le cartilage de votre genou .

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Articles en relations

Tout savoir sur la cervicalgie

Sur la totalité des Français, 40 % au moins souffrent régulièrement de douleurs au cou. Il s’agit de la cervicalgie. Si vous faites partie de ces